POUR UN NATURISME FIER ET ACTIF EN NATURE

 
AccueilPublicationsS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Ma copine s'initie au naturisme
par Patpanam Aujourd'hui à 9:22

» Plages en Occitanie
par lepinegerard@yahoo.fr Aujourd'hui à 4:28

» Présentation niki
par Sympa Hier à 22:41

» Questions (et réponses) que tout naturiste se pose un jour
par velonature Hier à 17:45

» Rafle policière à Ste-Marguerite-du-Lac-Masson
par river2675 Hier à 8:02

» En solitaire c'est ordinaire, à plusieurs c'est meilleur
par ÔSOLEIL Hier à 5:54

» Humour : les choses à ne surtout jamais faire tout nu !
par Patnat Hier à 2:41

» Connaissez-vous le Naked Club ?
par Dany_C Mer 15 Aoû 2018 - 21:15

» Meilleures plages nudistes - Pays basque côté espagnol
par ladoune Mer 15 Aoû 2018 - 17:42

» Randonue dans la forêt de Brocéliande (France)
par lepinegerard@yahoo.fr Mer 15 Aoû 2018 - 3:52

» Présentation : piroman99
par piroman99 Mar 14 Aoû 2018 - 22:00

» Ce que j'aime le plus dans le nudisme
par Alexandre Boudreault Mar 14 Aoû 2018 - 6:16

» Présentation: Tresa
par ÔSOLEIL Ven 10 Aoû 2018 - 7:12

» L'allaitement en public
par Aquanu Mer 8 Aoû 2018 - 16:11

Nouvelle photo galerie


Sondage
Ce que j'aime le plus dans le nudisme
 -les rencontres
 -le sable
 -l'eau
 -les festivités
 -le vent
 -la foret
 -l'humidex élevé
 -le sport
 -le recueillement
Voir les résultats
La couverture rétro du jour

Les posteurs les plus actifs du mois
ÔSOLEIL
 
Aquanu
 
bran de scie
 
Patnat
 
Alexandre Boudreault
 
Tresa
 
navaro
 
lepinegerard@yahoo.fr
 
dario40
 
Dany_C
 
Comment bien débuter ?

Bientôt 100 messages


  • NdQ Magazine

    Magazine en ligne gratuit!

    Le numéro 1 de Naturistes du Québec Magazine, une revue gratuite en format PDF, est disponible ici . On y trouve notamment les résultats du Palmarès 2010 des centres naturistes québécois.


    Partagez | 
     

     Le retour de la touffe

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
    AuteurMessage
    avatarAquanu
    Papoteur vétéran

    Lieu : Québec

    Messages : 1878
    Inscription : 29/05/2015

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Lun 14 Déc 2015 - 11:23

    @Dany_C a écrit:
    Recevez un massage le corps recouvert de fourrure. Recommencez l'expérience, la fourrure enlevée. Vous ne voudrez plus jamais la remettre.
    C'est l'inverse. ;)
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarOrangoutang
    Pie bavarde

    Lieu : Rimouski

    Messages : 119
    Inscription : 26/10/2015

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Lun 14 Déc 2015 - 12:36

    Si on est rendu à se faire masser le pubis du vagin ou du pénis, on est bien plus dans la sexualité qu'un vrai massage thérapeuthique. Je vois pas en quoi la touffe, c'est le sujet, dérange un massage.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarptitementhe
    Langue bien pendue

    Lieu : Montréal Rive Sud

    Messages : 259
    Inscription : 17/11/2012

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Lun 14 Déc 2015 - 13:35

    Salut :)
    Encore un sujet très ouvert, J'apprécie de pouvoir parler de tout cela avec vous.
    Moi je suis pour "le retour des touffes"  mais surtout pour la liberté de chacun de faire ce qu'il veut avec ses poils sans subir une influence quelconque (mode, media...).
    Personnellement j'ai toujours préféré un corps avec une belle toison pubienne, et je prendrais @Cassis comme exemple, qui est pour moi pas mal proche de mon idéal féminin :)

    Maintenant que ceux et celles qui préfèrent s'épiler le fasse, je n'ai aucun soucis avec cela. :)

    En France sur les plages naturiste, je dirais qu'il y avait quand meme quelques "pubis naturel", mais depuis mon arrivée ici, notamment a Oka, je constate que la mode est + a l'epilation :)
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarCassis
    Discoureur volubile

    Lieu : Montréal

    Messages : 168
    Inscription : 29/07/2012

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Lun 14 Déc 2015 - 13:53

    @ptitementhe a écrit:
    Personnellement j'ai toujours préféré un corps avec une belle toison pubienne, et je prendrais @Cassis comme exemple, qui est pour moi pas mal proche de mon idéal féminin :)

    Oh! Merci petitementhe, je ne m'attendais pas à tant!
    Revenir en haut Aller en bas
    bobettebob
    Discoureur prolixe

    Lieu : Montréal

    Messages : 224
    Inscription : 20/11/2015

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Lun 14 Déc 2015 - 14:51

    @Cassis a écrit:
    La réalisatrice a délibérément choisi des jeunes particulièrement cons pour ensuite en faire un portrait de génération mal honnête.
    Elle explique au début de la 1re partie qu'elle a choisi ses participants d'après la façon dont ils utilisent les réseaux sociaux pour leurs relations ("à l'ère du numérique"), autrement, son documentaire irait nulle part si elle aurait choisi des jeunes qui utilisent la bonne vieille façon, approcher quelqu'un dans un lieu public...

    Par contre, je suis d'accord avec toi que c'est pas la norme qui s'applique à tous les jeunes de cette génération.

    @Cassis a écrit:
    Oui. C'est clair qu'une fille qui sait pas qui est le père de son enfant et qui a eu plus de 100 partenaires représente plus l'exception que la règle.
    Le portrait d'une nymphomane, qui est un trouble de comportement humain, au même titre que l'alcoolisme, l'abus de drogue, le tabagisme, les jeux d'argent, l'anorexie mentale, la kleptomanie...

    Au point de tout documenter et donner une note sur 10 de ses partenaires, faut l'faire.


    Retour au sujet des touffes...

    Les poils pubiens « servent à lutter contre la friction contre les vêtements et lors des rapports sexuels. »

    Pour ceux qui passent l'année à poil, c'est pas un problème... par contre... C'est une zone moite, donc sans les poils, les méchantes bactéries n'ont pas l'choix d'aller... là.

    « à l'image des poils de nez et les cils au niveau des yeux, les poils pubiens permettent d'empêcher la saleté et les poussières de pénétrer dans le vagin des femmes. ».


    En réaction au commentaire ci-mentionné du documentaire sur le pubis rasé, puisque les jeunes ont été encouragés à faire des préliminaires avant une relation sexuelle, le sexe oral implique de se mettre le visage en contact avec ces poils qui retiennent des bactéries, c'est donc pas "hygiénique".

    Personnellement, dans ma vie de jeune adulte entré sur le marché du travail, j'avais les cheveux longs, travaillé dans une usine en pleine journée de canicule, l'eau me pissait dans la face. Le lendemain, je suis allé chez le barbier pour une bonne coupe estivale, puis retourné à la job, c'était beaucoup plus endurable. Parallèlement, je constate qu'avec le poil long sous les aisselles, l'antisudorifique est retenu par les poils mais ne fait pas sa job, puis se répand sur mes t-shirt, laissant des traces et ne part pas au lavage. D'où l'obligation de passer le rasoir une fois par mois. Donc, si je "trimme" pas aussi le poil pubien, les bactéries vont rester pognés, et ça allonge la durée de la douche alors que ça pourrait être plus simple.

    Pour les hommes, il faut surtout demander aux masseuses ce qu'elles en pensent des poils sur le corps, si ça facilite leur travail d'agir directement sur la peau. Le body-painting devient compliqué, et à la douche après, il faut frotter un peu plus, les résidus restant accrochés aux poils. Mais bon, vous venez aux activités naturistes pour jouer et relaxer, pas pour vous faire tripoter.

    Avec ou sans poils sur le corps ou au pubis, une douche avant d'entrer dans la piscine est toujours recommandée, question d'hygiène.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Messages : 10212
    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Lun 14 Déc 2015 - 19:39

    Si on veut parler de nymphomanie , il faudra alors parler de satyrisme. il n'y a pas un poids, deux mesures. Ce n'est pas une salope d'un coté et un don juan de l'autre pour le même comportement. Les femmes ont gagné de haute lutte le droit à l'orgasme, le droit de choisir un amant, qu'on les laisse jouir à leur guise.


    Les êtres humains ont des poils sur toute la surface du corps sauf sur la paume des mains et sous la plante des pieds. Leurs poils sont développés à des endroits  où les singes n'ont guère de poils (zone génitale) !
    La pilosité humaine est donc spécifique, elle n'est pas un résidu du cro-magnon. Au contraire elle a été sélectionnée par l'évolution. Or n'est sélectionné que ce qui remplit une fonction.

    -Les poils pubiens et des aisselles interviennent dans la régulation de la température et diminue la transpiration.
    -Les poils pubiens protègent, surtout chez les femmes ils forment une barrière naturelle contre les bactéries et autres impuretés qui peuvent s’introduire dans la zone génitale.
    -Les poils des bras et des jambes se hérissent lorsque l'on a froid pour ralentir la circulation de l'air.
    -Les poils réagissent aussi au degré d'humidité, ils protègent la peau contre la déshydratation en se couchant.
    -Les poils ont des terminaisons nerveuses associés : ils permettent d'anticiper d'une fraction de seconde un choc : utile si par exemple on va toucher un objet blessant ou brûlant. Les poils augmentent les sensations lors des caresses.
    -Pubis et aisselles sont des zones d'émission de phéromones sexuelles : se sont les glandes sébacées (à la base du poil) qui les produisent et les poils jouent un rôle dans leur fixation et dans leur transmission. Ces phéromones jouent un rôle essentiel dans la communication olfactive et dans l'attraction sexuelle.
    -Enfin la base du poil abrite aussi des cellules souches embryonnaires servant à la réparation des tissus.
    Bref d'un point de vue physiologique, couper un poil, l'arracher, l'électrocuter n'a que des inconvénients.
    Le savon existe depuis 4000 ans avant J-C en Mésopotamie (encore elle oui) suffit simplement de s'en servir.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarAquanu
    Papoteur vétéran

    Lieu : Québec

    Messages : 1878
    Inscription : 29/05/2015

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Lun 14 Déc 2015 - 19:54

    @Ôsoleil a écrit:

    -Les poils pubiens et des aisselles interviennent dans la régulation de la température et diminue la transpiration.

    -Pubis et aisselles sont des zones d'émission de phéromones sexuelles : se sont les glandes sébacées (à la base du poil) qui les produisent et les poils jouent un rôle dans leur fixation et dans leur transmission. Ces phéromones jouent un rôle essentiel dans la communication olfactive et dans l'attraction sexuelle.

    Bref d'un point de vue physiologique, couper un poil, l'arracher, l'électrocuter n'a que des inconvénients.
    Le savon existe depuis 4000 ans avant J-C en Mésopotamie (encore elle oui) suffit simplement de s'en servir.
    Exactement!!! Yes!  Bravo!
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarmoitié-moitié
    Aspirant bavardeur

    Lieu : victoriaville

    Messages : 38
    Inscription : 23/08/2015

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Lun 14 Déc 2015 - 20:05

    Je me suis jamais rasé la touffe et tant mieux si ça revient à la mode. Je suis un homme pas un tit garçon.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarsabato
    Aspirant bavardeur

    Lieu : Trois-Rivières

    Messages : 47
    Inscription : 29/01/2012

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Lun 14 Déc 2015 - 21:54

    @Ôsoleil es tu féministe?  ;)
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarPatnat
    Carrément intarissable

    Lieu : Belgique, Marcinelle (Charleroi)

    Messages : 3405
    Inscription : 30/04/2012

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Mar 15 Déc 2015 - 2:43

    Effectivement,  le corps humain est recouvert de poils.

    La tête, notamment. Faut-il donc arrêter de se couper les cheveux et faut-il aussi se laisser pousser la barbe, puisque ces poils sont également utiles au bon fonctionnement du corps ?

    Il y a quelques années, j'ai fait une formation en secrétariat, et là-bas, les hommes étaient obligés de se raser le visage tous les jours. Même chose quand je suis allé faire un long séjour à l'hôpital. Est-ce cela veut dire que les poils ne sont pas très bien vus dans certains milieux ?

    Il y a tellement d'arguments que l'on pourrait citer, pour ou contre le rasage et les poils. En fait, je le répète,  tout est une question de préférences personnelles.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarMichel Samuel
    Moulin à paroles

    Lieu : Boisbriand

    Messages : 592
    Inscription : 18/08/2005

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Mar 15 Déc 2015 - 8:49

    Pour répondre a la question de bobettebob

    Je suis du type poilu et j'ai un ami qui est masseur. Je  lui ai poser la question comment ça vas quand il a un client comme moi très poilu via un client non poilu.

    Il m'a répondu coté travail c'est la même chose sauf que ça lui prend plus d'huile.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Messages : 10212
    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Mar 15 Déc 2015 - 10:23

    @sabato a écrit:
    @Ôsoleil es tu féministe?  ;)

    J'ai été élevé par une mère très féministe alors selon le type de relation que j'avais avec elle, je devenais soit misogyne , soit féministe... j'ai choisi le bon sens.
    Je suis sensible, très sensible à la détresse, aux formes d'exploitations, aux abus, à l'aliénation sociale et aux persécutions.
    Donc oui quand une femme est violée, voilée, volée je suis féministe.
    Quand on veut cadenasser la sexualité des femmes, oui je suis féministe.
    Quand on exige davantage pour une femme que pour un homme pour une même fonction, oui je suis féministe.
    Quand des gros jambons malpropres osent critiquer le physique ingrat d'une femme, oui je suis féministe.
    En contrepartie je peux être très virulent envers un certain type de femmes , qui semblent n'avoir pour ambition que d'humilier les hommes.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatardoriangraim
    Jacasseur prolixe

    Lieu : Montréal

    Messages : 1246
    Inscription : 08/03/2012

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Mar 15 Déc 2015 - 14:21

    @Patnat a écrit:
    Effectivement,  le corps humain est recouvert de poils.

    La tête, notamment. Faut-il donc arrêter de se couper les cheveux et faut-il aussi se laisser pousser la barbe, puisque ces poils sont également utiles au bon fonctionnement du corps ?

    Il y a quelques années, j'ai fait une formation en secrétariat, et là-bas, les hommes étaient obligés de se raser le visage tous les jours. Même chose quand je suis allé faire un long séjour à l'hôpital. Est-ce cela veut dire que les poils ne sont pas très bien vus dans certains milieux ?

    Il y a tellement d'arguments que l'on pourrait citer, pour ou contre le rasage et les poils. En fait, je le répète,  tout est une question de préférences personnelles.
    Ouff, ça discute beaucoup ici.  Very Happy

    Je connais sensiblement la même chose dans mon milieu de travail. Je dirais que c'est surtout stéréotypé. Par exemple, il est impossible pour les employés masculins de porter la barbe et les cheveux ne doivent pas excéder une certaine longueur (genre mi-long ça devient limite). Pour eux, ce sont les critères d'un homme "présentable". Pourtant j'ai déjà vu des hommes qui avaient une barbe avoir un meilleur look que sans barbe et d'autre que c'est l'inverse, comme moi. C'est tellement pas dense qu'on dirait qu'après une semaine, ça ressemble à une barbe de trois jours chez quelqu'un d'autre. Et au bout d'une semaine, j'ai plus l'air d'un "pouilleux" donc je me rase dans ce temps-là.

    Personnellement, que ma partenaire se rase, se trime ou laisse ça au naturel, je m'en fou un peu, c'est pas mon corps. L'important, c'est qu'elle se sente à l'aise avec son choix. Évidemment, j'attends la même chose de sa part. Par souci esthétique, je coupe mes poils pour que ça s'harmonise un peu plus avec le reste du torse, qui est beaucoup moins poilu que mon pubis.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Messages : 10212
    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Mar 15 Déc 2015 - 18:30

    J'espère bien que ça discute beaucoup! un forum ou ça discute peu ou pas n'à plus qu'à fermer et les usagers à s'envoyer des textos par téléphone.
    Allez y chers membres, discutez encore longtemps, un peu, beaucoup, passionnément.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarKatya
    Commère jacassante

    Lieu : Mtl

    Messages : 350
    Inscription : 22/04/2013

    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   Mar 15 Déc 2015 - 20:53

    @Patnat a écrit:
    Effectivement,  le corps humain est recouvert de poils.

    La tête, notamment. Faut-il donc arrêter de se couper les cheveux et faut-il aussi se laisser pousser la barbe, puisque ces poils sont également utiles au bon fonctionnement du corps ?

    La barbe, les cheveux et les ongles n'arrêtent jamais de pousser,pas la touffe. La différence est là.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé


    MessageSujet: Re: Le retour de la touffe   

    Revenir en haut Aller en bas
     

    Le retour de la touffe

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

     Sujets similaires

    -
    » Le retour en grâce de la châtaigne
    » Shadow Le retour !
    » Retour ... de face-the-clinik
    » Bon retour Frely!!!
    » Bon retour Cidalia!!!
    Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naturistes du Québec :: Forums naturistes :: Le naturisme et le corps-