POUR UN NATURISME MODERNE, ACTIF ET FIER

 
AccueilPublicationsS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Avez-vous déjà convertis des proches au naturisme ?
par Biofusions Aujourd'hui à 12:32

» Humour naturiste
par Patnat Aujourd'hui à 10:33

» Bilan naturiste , saison 2017
par velonature Jeu 19 Oct 2017 - 11:48

» 4 octobre 2017 : journée mondiale des animaux
par doriangraim Jeu 19 Oct 2017 - 9:34

» Consommation responsable : Le confort et la différence
par Serge Jeu 19 Oct 2017 - 9:15

» Comment insérer une photo dans un message
par ÔSOLEIL Mer 18 Oct 2017 - 11:21

» Salut
par ÔSOLEIL Mar 17 Oct 2017 - 17:29

» Sans parfum la peau est muette
par narcis2008 Lun 16 Oct 2017 - 9:34

» Présentation : navaro
par navaro Lun 16 Oct 2017 - 9:25

» La France, pays mondial du naturisme
par lepinegerard@yahoo.fr Lun 16 Oct 2017 - 5:03

» Narcis2008 -plus ou moins nouveau d'Ottawa
par velonature Sam 14 Oct 2017 - 20:16

» L'hospitalité sur canapé
par MauricieH34 Sam 14 Oct 2017 - 18:57

» Présentation - Moi Meme
par andresgc12 Jeu 12 Oct 2017 - 21:42

» Bonjour ! Vive le fier naturisme!
par President50 Jeu 12 Oct 2017 - 18:55

Nouvelle photo galerie


Venez saluer ses nouvelles photos
Sondage
Avez-vous déjà convertis des proches au naturisme ?
 - jamais
 - une personne
 - deux personnes
 - trois personnes
 - quatre personnes
 - plus de 5 personnes
 - je ne compte plus
Voir les résultats
Les stars du mois
@navaro
 
@Fiernaturiste23
 
@ÔSOLEIL
 
@Aquanu
 
@nuamontreal
 
@Charlot
 
@bran de scie
 
@forestier_Gatineau
 
@narcis2008
 
Bientôt 100 messages
  • Ladoune
  • joewild1234
  • NdQ Magazine

    Magazine en ligne gratuit!

    Le numéro 1 de Naturistes du Québec Magazine, une revue gratuite en format PDF, est disponible ici . On y trouve notamment les résultats du Palmarès 2010 des centres naturistes québécois.


    Partagez | 
     

     La pudibonderie de la nouvelle génération

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
    AuteurMessage
    avatarguyl6308
    Sorti de son mutisme

    Lieu : Laval

    Inscription : 16/04/2006

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Mer 1 Juin 2016 - 18:26

    Ôsoleil a écrit:


    Autrement dit, plus besoin de plages, plus besoin de centre de camping, plus besoin de destinations voyage, plus besoin de site web naturiste.
    Tout le monde tout nu enfermé dans un appartement surchauffé.
    Hummm bel avenir qu'on se prépare là.

    Je suis d'accord. Le nudisme implique de se mettre à nu dehors, donc très probablement devant des gens que l'on ne connait pas.

    Je pense que cette "nouvelle mentalité" ramène encore une fois à la peur de l'Autre, cette gangrène mentale de la nouvelle génération nord-américaine.


    • pour les hommes, peur que d'autres hommes les regardent avec désir...
    • pour les femmes, peur de ne pas convenir aux standards de beauté auxquels les hommes s'attendent quand ils regardent les femmes...
    • pour les parents, peur des pédophiles...


    etc...etc...
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarMichel Samuel
    Moulin à paroles

    Lieu : Boisbriand

    Inscription : 18/08/2005

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Mer 1 Juin 2016 - 20:30

    Moi aussi je suis pleinement d'accord avec toi Osoleil la nudisme intérieur n'est pas vraiment du naturisme.

    Mais avec ce que j'entend les jeunes font du naturisme (nudisme) qu'en petit groupe avec leurs amis. soit à l'intérieur ou à l'extérieur mais là ou ils peuvent être qu'eux. Ils semblent fuir les rassemblements (là ou ils ne connaissent pas les autres).
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarSympa
    Jacasseur prolixe

    Lieu : Longueuil

    Inscription : 02/07/2015

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Mer 1 Juin 2016 - 20:49

    Merci Michel S pour tes réflexions, et bien malheureusement, je les partage, pour la majorité. Heureusement il y a quelques exceptions, mais la majorité semblent avoir ce comportement.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatardoriangraim
    Jacasseur prolixe

    Lieu : Montréal

    Inscription : 08/03/2012

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Mer 1 Juin 2016 - 21:51

    guyl6308 a écrit:
    Ôsoleil a écrit:


    Autrement dit, plus besoin de plages, plus besoin de centre de camping, plus besoin de destinations voyage, plus besoin de site web naturiste.
    Tout le monde tout nu enfermé dans un appartement surchauffé.
    Hummm bel avenir qu'on se prépare là.

    Je suis d'accord. Le nudisme implique de se mettre à nu dehors, donc très probablement devant des gens que l'on ne connait pas.

    Je pense que cette "nouvelle mentalité" ramène encore une fois à la peur de l'Autre, cette gangrène mentale de la nouvelle génération nord-américaine.


    • pour les hommes, peur que d'autres hommes les regardent avec désir...
    • pour les femmes, peur de ne pas convenir aux standards de beauté auxquels les hommes s'attendent quand ils regardent les femmes...
    • pour les parents, peur des pédophiles...


    etc...etc...

    Je me suis tu pour le moment. Là seule chose que je déplore, c'est que presque aucun jeune (outre que LucasEB), ne se manifeste, alors je vais le faire à mon tour).

    Sérieux, ça me tape sur les nerfs que les générations antérieures mettent tout sur le dos des jeunes. Bon, c'est un phénomène normal, les jeunes jettent le blâmes sur les baby-boomers. Je tiens à préciser que l'éducation que nous avons, nous la tenons d'un groupe d'individus, vous, les personnes nous précédant. Oui, les jeunes sont pudiques, mais y a bien quelqu'un, quelque part, qui leur a inculqué cela (une pub n'apparaît pas spontanément comme ça. Y a un humain quelque part, qui l'a conçu dans le but de véhiculé quelque chose (au-delà du simple produit). Les films, même affaire). Nos parents sont aussi les premiers vecteurs de valeurs. Ils te guident trop, pas assez ou de manière juste, à franchir ce qui est acceptable de ce qui ne l'est pas.

    On a grandit aussi (du moins pour ma part), mais là ce n'est qu'une impression, dans un environnement où on nous sensibilise de manière prépondérante à la présence de la liberté des autres, c'est une bonne chose, mais quand ça vient à outrance, on finit par se demander ou est notre propre liberté. Au final, ça peut justement finir par avoir un effet pervers, on finit par avoir peur de déranger l'autre et on se conforme (mais bon, ça je crois que c'est propre à chaque génération). En plus, quand tu vois qu'on enlève les cours d'éducations à la sexualité pis que les jeunes "s'éduquent" avec de la porno, et que t'as aucun contre-pouvoir (ex : le naturisme où t'es nu, t'as des hommes et des femmes nues, pis que ça vire pas à la grosse orgie), tu finis par normaliser ce que tu vois et ça inculque indirectement des comportements.

    La jeunesse, tout comme les autres être humain, est coupable d'une seule chose : de ne pas remettre en question l'éducation qu'il a reçu, tant de ses pairs que de ses aînés.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Mer 1 Juin 2016 - 22:11

    Je viens de modifier le titre pour bien préciser l'enjeu du présent sujet.

    Pudibonderie:
    - Affectation de pudeur exagérée.

    (Larousse)
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarJars-du-Cap
    Aspirant bavardeur

    Lieu : Montréal

    Inscription : 22/05/2016

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Jeu 2 Juin 2016 - 6:53

    Je suis désolé d'apprendre que cet échange ait pu vous blesser, Doriangraim. Nul n'avait l'intention, j'en suis convaincu, de clouer une génération au pilori. Chaque génération a ses comportements, ses quêtes, ses combats, ses tabous aussi... et tout cela, bien sûr, très souvent, en réponse ou en réaction à la génération précédente. Il ne s'agit donc ni de condamner ni d'exclure, mais bien de nous interroger tous ensemble. Pourquoi, dans les années 1960, une génération aux États-Unis, opposé à la guerre du Vietnam, a brandi des fleurs au lieu de fusils et clamé le Peace & Love avec John Lennon et Yoko Ono. Cette génération a beaucoup contribué à l'essor du naturisme en Amérique du Nord. Aujourd'hui, on assiste à un mouvement inverse. Tous, nous sommes porteurs de notre éducation, d'une vision du monde ambiante, qui colore nos choix. Ce qui nous intéresse (à lire le nombre de réactions sur le forum), c'est de comprendre pourquoi la jeune génération a développé (il ne faut pas généraliser, bien sûr) une plus grande pudeur et se replie dans les sphères du privé. Ceci ne s'observe pas d'ailleurs uniquement au plan du naturisme. Les grands combats collectifs ont fait place à un repli grandissant dans le privé. Il ne s'agit, je le répète, ni de s'en désoler ni de condamner, seulement de l'observer et de s'interroger sur ses causes.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarJars-du-Cap
    Aspirant bavardeur

    Lieu : Montréal

    Inscription : 22/05/2016

    MessageSujet: Et la pudeur ? Qu'est-ce que c'est ?   Jeu 2 Juin 2016 - 7:19

    Notre gentil G.O. Ôsoleil a modifié, avec raison sans doute, le titre de l'échange que nous avions depuis quelques jours autour de la pudeur de la nouvelle génération et choisi plutôt de parler de pudibonderie.

    Cela m'amène à vous soumettre une autre question : Et la pudeur, elle ? La pudeur, qu'est-ce que c'est ? Sommes-nous impudiques parce que nous sommes naturistes ?

    Pudeur : « Sentiment de honte, de gêne qu'une personne éprouve à faire, à envisager ou à être témoin des choses de nature sexuelle; disposition permanente à éprouver un tel sentiment », nous apprend le Grand Robert de la langue française. De nature sexuelle ? Mais puisqu'on se tue à répéter aux détracteurs du naturisme qu'il faut séparer naturisme et sexualité, nous n'aurions donc aucune raison à éprouver quelque « sentiment de honte, de gêne » que ce soit ? Eh bien ce n'est pas aussi simple. Évidemment qu'en osant dévoiler notre sexe (« Couvrez ce sein que je ne saurais voir », disait le Tartuffe de Molière), nous abolissons une frontière, affrontons un tabou. Et il ne faut pas nous raconter d'histoires : pour la grande majorité des gens, cela demande du courage de se montrer nu, même en contexte naturiste, la première fois. Pourquoi ? Ce ne serait donc pas naturel à tous et chacun ? L'enfant de cinq ans n'a qu'une seule envie : retirer son maillot pour nager. Pourquoi donc, par la suite, une pudeur s'installe-t-elle ?

    Mais Le Robert ajoute une définition importante : « Gêne qu'éprouve une personne devant ce que sa dignité semble lui interdire. » Ah voilà une définition de la pudeur qui correspond davantage à la mienne. Pour ma part, je n'éprouve aucune pudeur liée à mon corps, en contexte naturiste bien sûr, mais je suis, je crois pouvoir le dire, très pudique en ce qui a trait aux sentiments. Et je n'apprécie guère les gens qui s'étalent, qui racontent leur vie à tout le monde, qui s'exhibent, qui ne préservent pas leur vie privée. Je déteste les lignes ouvertes, les émissions de télé-réalité, l'expression du vécu (du « vieux cul » disait une prof que j'ai eue) qui prévaut dans nos sociétés. Ça, pour moi, c'est profondément impudique. Et j'ai l'impression que dans ce genre d'exhibition une part de la dignité humaine est atteinte. Mais, oui, je suis naturiste. Est-ce là une contradiction ? Je ne crois pas. Et est-ce une fausse perception de ma part ou les naturistes sur une plage ou dans un centre sont souvent plus réservés que les textiles. Plus pudiques ? Peut-être parce qu'une certaine vulnérabilité est dévoilée et que le respect minimal impose que l'on ne porte pas atteinte à la dignité de qui que ce soit.

    Bon, je m'arrête ici. Je ne veux pas écrire une thèse, je suis juste curieux de vous lire à ce propos.

    Je vous pose donc la question : vous sentez-vous pudique ? Éprouvez-vous parfois une gêne devant de ce que votre dignité semble vous interdire ? Et, j'y reviens : c'est quoi la pudeur pour vous ?
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Jeu 2 Juin 2016 - 8:17

    Jars-du-Cap a écrit:
    Notre gentil G.O. Ôsoleil a modifié, avec raison sans doute, le titre de l'échange que nous avions depuis quelques jours autour de la pudeur de la nouvelle génération et choisi plutôt de parler de pudibonderie.


    Je ne suis pas un gentil employé (G.O) de NDQ, j'en suis le patron juste, défenseur et visionnaire. Et je sais sanctionner sans états d'âme quand il faut.

    Je fusionne ton présent message avec la discussion Pudibonderie puisqu'il s'agit du même sujet, à un synonyme près.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarnuplage1
    Bavardeur avéré

    Lieu : Varennes

    Inscription : 07/09/2015

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Jeu 2 Juin 2016 - 10:03

    Permettez moi d'ouvrir une petite parenthèse ici,
    faut pas oublier que notre génération les 55-60 ans et plus étais en pleine révolution
    contre presque tout et la recherche de la liberté faisait partie de la priorité de plusieurs 
    il faut ne pas oublier la génération des Hippies c'étais vraiment pas négligeable et la nudité
    étais une autre façon de se révolter contre le système.
    Il y a un petit coté rebelle pour moi a me balader nue, ont a tellement d'obligation et de restrictions
    je me permet de faire quelque chose qui sort des normes.
    Chaque génération on leur mode par contre faut dire que les jeunes sont pas gêné du tout a montrer la craque de leur fesse avec leur pantalons qui sont toujours en train de tomber.
     Concernant la pudeur, Il aussi la loi de la majorité, si une personne pudique se promène dans des douches ou tout le mondes sans exception se  balade nues tôt ou tard il va prendre l'habitude de faire pareille pour pas faire le contraire des autres. 
    Peu être un jour ce sera des groupes de nudistes vont épié des textiles sur la plage?
    Revenir en haut Aller en bas
    bobettebob
    Beau parleur

    Lieu : Montréal

    Inscription : 20/11/2015

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Jeu 2 Juin 2016 - 13:33

    Jars-du-Cap a écrit:
    Pourquoi, dans les années 1960, une génération aux États-Unis, opposé à la guerre du Vietnam, a brandi des fleurs au lieu de fusils et clamé le Peace & Love avec John Lennon et Yoko Ono. Cette génération a beaucoup contribué à l'essor du naturisme en Amérique du Nord. Aujourd'hui, on assiste à un mouvement inverse.
    nuplage1 a écrit:
    faut pas oublier que notre génération les 55-60 ans et plus étais en pleine révolution contre presque tout et la recherche de la liberté faisait partie de la priorité de plusieurs
    Pour chaque avancement, il y a un inconvénient, ou que ça déplaise à un groupe de personnes.

    Si on regarde dans les années 50, les homosexuels étaient condamnés à la prison, mais la réalité est que les hommes gais, lesbiennes et bisexuels, ça a toujours existé. Ils n'ont plus besoin de se cacher dans le placard, mais il y a toujours des groupes de pression pro-création qui pensent que (peu importe)...

    Le magazine Playboy a été lancé en décembre 1953, illustrant des portraits de jolies femmes nues, dans des poses normales ou aguichantes mais rarement porno, et a joué un rôle dans la révolution sexuelle, mais a su faire face à ses oppositions. Les magazines sur le naturisme sont apparus, mais certains facteurs ont demandé de cacher la page couverture car incomfortables à distribuer de la nudité fronticipice.

    La télé est restée un peu trop "famille". Les Rolling Stones ont dû changer les paroles de "Let's Spend the Night Together" pour devenir "Let's spend some time together" lors de leur passage au Ed Sullivan Show en janvier 1967. Quand même. La production cinématographique s'est diversifié dans les années 70 dans les thèmes (série B, exploitation, horreur), on peut entendre des sacres à l'écran et voir de la nudité à l'écran dans différents contextes, incluant le naturisme. Il a fallu un organisme pour classifier, ou bannir, toutes ces productions.

    Michael Jackson a eu beaucoup de succès en 1983, mais MTV a refusé de diffuser ses vidéoclips car il (était) noir... Au tournant des années 2000, MTV diffusait presque juste du hip-hop à profusion par des groupes majoritairement noirs... Les mentalités ont changé depuis, heureusement.

    L'internet a ouvert la porte au monde, et à plein d'autres choses, inimaginables dans les années 70 et 80. Si la génération née avec l'internet à la maison semble plus ouverte, les égoportraits (selfies) nus à profusion, les sites porno créés chaque jour, comment expliquer toute cette pudibonderie ? Pourquoi adoptent-ils des lois et règlements à contre-sens de l'évolution ?
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarEric6420
    Placoteur expert

    Lieu : Bécancour

    Inscription : 30/04/2006

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Jeu 2 Juin 2016 - 14:00

    J'écoutais ce matin la première chaîne de Radio-Canada. On y parlait de la nudité au théâtre. Selon un invité de l'émission qui avait un certain âge, il avait l'air à dire que la nudité au théâtre était beaucoup moins populaire de nos jours que dans les années 70.

    On y a parlé aussi de la représentation de l'homosexualité qui pouvait encore choqué dans certains milieux, surtout quand il y a beaucoup de nudité. Certains refusent que des hommes gays soient représentés en sous-vêtements, alors qu'on pouvaient les mettre nus dans les années 70. L'acteur parlait d'un recul d'une certaine liberté à ce égard, bien que certains milieux comme l'Espace Go peuvent encore utiliser très librement la nudité et même la sexualité (jusqu'à un certain point) dans leurs pièces de théâtre.

    Tout ça pour dire qu'il faut être vigilants si l'on ne veut pas perdre des libertés chèrement acquises.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarGwendolyne25
    Aspirant bavardeur

    Lieu : Drummondville

    Inscription : 14/06/2015

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Jeu 2 Juin 2016 - 17:28

    C'est la société qui est pudibonde pas juste les plus jeunes on se fait toujours regarder bizarre quand on dit qu'on se fait bronzer toute nue fait que on le dit plus.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarInvité
    Invité

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Jeu 2 Juin 2016 - 23:20

    Il y a des gens avec qui ce serait awkward (malaisant) pas forcément gênant - ironiquement, surtout des personnes proches.

    Il y a des situations qui se prêtent également mal à la nudité, pour les plus jeunes, qui ne seraient pas forcément nus partout.

    Je corrobore ce que Doriangraim a dit sur les générations précédentes "qui nous ont élévées" mais le libre-arbitre, l'auto-détermination est plus important(e).

    Cependant ça va dans les deux sens. Ne fermez pas les endroits naturistes.

    Il faut forcément arrêter de démoniser la nudité, mais il faut de l'autre côté respecter les choix des autres qui ne nous affectent pas, aussi bizarre pouvons nous les trouver. Honnêtement, ça me fait chier les gens qui pensent mieux savoir que moi et me disent comment faire des trucs que je fais comme ça depuis longtemps.

    Donc je laisse les gens faire.

    Je peux donner mon avis à un ami, mais ça reste une discussion de possibilités, pas un "fait ça comme ça".
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Ven 3 Juin 2016 - 7:19

    guyl6308 a écrit:

    cette pudeur du corps nu serait artificielle, acquise, ne ferait pas partir de notre nature profonde?

    poser la question c'est y répondre comme on dit.
    Regarde les enfants, ont ils des états d'âme à vivre ou jouer nus?
    Je ne peux plus inclure la baignade nue pour eux, car c'est devenu ça aussi quelque chose de répréhensible aujourd'hui.

    Les parents couvrent d'un maillot leur enfants désormais, du moins dans les places publiques. On se souvient tous de cette violente altercation dans une pataugeuse de Montréal il y a 2 ans ou une jeune sauveteuse s'en est prise à une mère qui laissait sa fillette de 3 ans barbotter sans le haut de son maillot.

    En fait le terme même de pudibonderie est trop doux pour la tendance sociale actuelle. Dans des cas comme celui ci il s'agit en fait de ''gymnophobie'' (la peur de la nudité) qui est en train de passer insidieusement du stade trouble mental ou elle était confinée, à celui de nouvelle norme sociale.

    Autant il est courant de se montrer nu sur internet, et plus c'est devenu problématique dans la vraie vie. Ce sont des vases communicants.

    Parce qu'il ne faut surtout pas baisser les bras devant la pudibonderie galopante, voici un article positif des plus intéressants pour comprendre les enjeux et problèmes liés à cette peur du nu et surtout, comment la résoudre et retirer les bienfaits de la vie au soleil :

    http://www.spirit-science.fr/doc_psycho/EtreNu.html
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarSerge
    Langue bien pendue

    Lieu : Québec

    Inscription : 08/06/2009

    MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Ven 3 Juin 2016 - 9:40

    Eric6420 a écrit:
    J'écoutais ce matin la première chaîne de Radio-Canada. On y parlait de la nudité au théâtre. Selon un invité de l'émission qui avait un certain âge, il avait l'air à dire que la nudité au théâtre était beaucoup moins populaire de nos jours que dans les années 70.

    On y a parlé aussi de la représentation de l'homosexualité qui pouvait encore choqué dans certains milieux, surtout quand il y a beaucoup de nudité. Certains refusent que des hommes gays soient représentés en sous-vêtements, alors qu'on pouvaient les mettre nus dans les années 70. L'acteur parlait d'un recul d'une certaine liberté à ce égard, bien que certains milieux comme l'Espace Go peuvent encore utiliser très librement la nudité et même la sexualité (jusqu'à un certain point) dans leurs pièces de théâtre.

    Tout ça pour dire qu'il faut être vigilants si l'on ne veut pas perdre des libertés chèrement acquises.
    On parlait alors du dernier No de la revue de théâtre Jeu (no 159) dont le thème est la sexualité.
    Revenir en haut Aller en bas
     

    La pudibonderie de la nouvelle génération

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

     Sujets similaires

    -
    » NEX-5 et NEX-3, nouvelle génération d’APN chez Sony
    » cheval nouvelle génération
    » Les femmes d'aujourd'hui, la nouvelle génération ...
    » Produit nouvelle génération de protection des parquets
    » la nouvelle Tassimo de Bosh nouvelle génération
    Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naturistes du Québec :: Forums naturistes :: Le naturisme et le corps-