Naturistes du Québec


POUR UN NATURISME MODERNE, ACTIF ET FIER
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Se doucher dans les vestiaires
par joewild1234 Aujourd'hui à 7:14

» Nouveau... bonjour je suis Sylarn
par Sylarn Hier à 15:55

» Histoire de la Wreck beach à Vancouver
par Anakedman Hier à 12:27

» Parties du corps préférées/moins aimées ?
par Sylarn Sam 3 Déc 2016 - 16:40

» Bonjour je suis Liberté
par chozbine Sam 3 Déc 2016 - 12:12

» Faudrait-il désigner un coin sexe pour chaque plage?
par cyclone Sam 3 Déc 2016 - 5:54

» Le toucher renforce vos liens affectifs
par Anakedman Ven 2 Déc 2016 - 17:03

» Émoticônes de Noël
par Aquanu Jeu 1 Déc 2016 - 8:22

» Fin de mon mandat de modérateur - Sympa
par François Lun 28 Nov 2016 - 10:57

» Quelqu'un a t-il déja visité Vera Playa ?
par dario40 Sam 26 Nov 2016 - 6:19

» Les options Covoiturage, Amitiés et Canapé du profil
par Ôsoleil Jeu 24 Nov 2016 - 9:59

» Ubisoft recule devant la nudité
par Ôsoleil Jeu 24 Nov 2016 - 9:06

» Salut c'est moi AlexDeFer
par beBare Mer 23 Nov 2016 - 0:24

» S'empêcher de se sentir complexés
par cyclone Sam 19 Nov 2016 - 16:41

Sondage
Ferez vous une soirée naturiste durant les fêtes ?
 - Oui, sans invités
 - Oui, avec invités
 - Non
 - Peut-être
Voir les résultats
À votre agenda...

Tournoi de billard nudiste et sauna à la russe
ici


Journée nudiste de Noel dans les Laurentides
ici
Les stars du mois
@Benoitp
 
@Aquanu
 
@Liberté
 
@MauricieH34
 
@Katya
 
@Ôsoleil
 
@arnaud_qc
 
@chriscool
 
@indecis
 
NdQ Magazine

Magazine en ligne gratuit!

Le numéro 1 de Naturistes du Québec Magazine, une revue gratuite en format PDF, est disponible ici . On y trouve notamment les résultats du Palmarès 2010 des centres naturistes québécois.

Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Furl  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Naturistes du Québec sur votre site de social bookmarking

Partagez | 
 

 La pudibonderie de la nouvelle génération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
nuplage1
Bavardeur avéré

Lieu : Varennes

Messages : 52
Inscription : 07/09/2015

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Sam 28 Mai 2016 - 7:02

Par contre il y a plus de gens qui aiment ou aimeraient se faire bronzer nue ou être nue dans la nature
que l'on peu croire, il m'est arriver assez souvent lors de mes randonnés en Kayak et ceci sur environ une distance de 10 kilomètres, de voir sur les rives dans des coins assez isoler ,( et c'est souvent des cyclistes ) s'arrêter pour se reposer et se faire bronzer nue au soleil , et aussi c'est surprenant  j'ai croise a 2 reprise l'année passe des gens entièrement nue sur leur bateaux.
Ce ne s'ont pas des nudistes mais donner leur un endroit isoler et ?
Revenir en haut Aller en bas
bobettebob
Beau parleur

Lieu : Montréal

Messages : 227
Inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Lun 30 Mai 2016 - 11:41

La "nouvelle génération", celle qui a toujours eu accès à internet via leur cellulaire et qui prennent des selfies, n'a pas eu de cours d'éducation sexuelle à l'école secondaire.

Se mettre à poil, c'est pour la webcam où ils seront payés pour apparaître nu s'ils ont un beau corps, ou se cacher dans le cas contraire. Ils parlent aussi de la "culture du viol". Lorsqu'un homme dans la cinquantaire complimente une caissière de 18 ans qu'elle est jolie, ça grimpe dans les rideaux à cause de la différence d'âge, le traitant de « vieux pervers » et elles ont peur de se faire aborder à la fin de leur shift. Dans ma génération, quand on reçoit un compliment, on dit merci, et on s'attend à entendre ce mot tout simple lorsqu'on en fait un.

Syndrôme du vestiaire. Les jeunes hommes ont probablement vu sur internet des scènes se sexe gai dans les vestiaires, on sait tous que ce sont des mises en scène et lieux de tournage, mais eux pensent-ils vraiment que les hommes dans la quarante-cinquantaine au vestiaire vont avoir une érection à la vue d'un jeune homme début vingtaine nu, donc pour éviter de se sentir obligé de le "soulager", tiens, allons sous la douche commune avec des shorts ! Ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Jars-du-Cap
Baratineur débutant

Lieu : Montréal

Messages : 19
Inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Lun 30 Mai 2016 - 12:51

Je suis parfaitement d'accord avec vous, Bobettebob, la nouvelle génération, c'est celle qui dresse sans cesse un écran entre elle et le monde : ordinateur, téléphone intelligent, tablette. On me dira que je parle comme un vieux, mais quand je vois ces jeunes gens qui passent des heures devant leur écran, qui s'envoient des textos au resto (pour se rendre compte que leur destinataire est assis à la table à côté!) et qui sont rivés à leur cellulaire comme à un objet transitionnel, je les enverrais jouer dehors un peu et je les priverais de cette technologie qui modifie (et pas pour le mieux) leur rapport au monde. Et je pense comme vous qu'un nouveau rapport au corps et à la sexualité est en train de s'ancrer dans les mœurs, et cela ne me réjouit guère. C'est vrai ce que vous dites, les jeunes hommes ont fait leur éducation sexuelle à travers la pornographie et ont aussi, c'est terrible, une image très négative de leur corps. Pendant que les jeunes filles se sont vomir pour ne pas prendre de poids, les jeunes hommes vont au gym non pas pour être en forme mais pour rapidement acquérir de la masse musculaire, et cela en absorbant des quantités inquiétantes de protéines en poudre. Tout ça me fait un peu peur! Leur rapport au corps et à la sexualité est pour ainsi dire « médiatisé » : il passe par la publicité, par la télé, par toutes ces images « photoshoppées » qui ont si peu à voir avec la réalité. Et forcément qu'ils sont mal à l'aise avec leur corps, parce que qui correspond aux images publicitaires ? À peu près personne. Peut-être qu'en vieillissant ils vont prendre une distance face à cette imagerie aliénante, mais pour l'instant ils en souffrent, j'en suis convaincu. Il ne faut toutefois pas généraliser, bien sûr. Ce matin, en allant au gym, je suis tombé sur un p'tit nouveau dans le vestiaire, que j'ai salué et qui a tout naturellement engagé la conversation. C'est d'ailleurs lié, vous l'avez sans doute remarqué comme moi : les obsédés de la pudeur sont fermés comme des huîtres et vous regardent toujours de travers, comme s'ils ne savaient pas comment « dealer » avec une vraie personne humaine! Le p'tit jeune homme avait un corps normal pour son âge, ni gros bras, ni tatouages, juste un jeune gars qui prend soin de sa santé et de sa forme physique. Et il ne démontrait pas cette pudeur maladive dont font preuve beaucoup de gars de sa génération. Comme moi, il était nu... tout naturellement, si je puis dire. Est-ce qu'on peut juste prendre sa douche après l'entraînement sans se contorsionner comme des puceaux excités ou sans se donner en spectacle! La simplicité naturelle, comme ça fait du bien! Il ne faut donc pas désespérer de tout : la « nouvelle génération » n'est pas un tout homogène, même si les maudites machines et la culture de l'image font beaucoup de dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
Eric6420
Placoteur expert

Lieu : Bécancour

Messages : 858
Inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Lun 30 Mai 2016 - 15:23

Je crois que malgré tout, je ne suis pas trop pessimiste pour l'avenir du naturisme. Après tout, le progrès social continue (mariage gay, légalisation du pot, soins de fin de vie, etc.)

Par ailleurs, le souffle de liberté des années 70 souffle encore dans la musique. On écoute encore Les Beatles, Michel Fugain, Joe Dassin...

Le naturisme est présent dans certains films. Donc, je pense qu'il ne faut pas se décourager. Sur le site ici, il y a des nouveaux participants presque chaque semaine.

Il suffirait d'un brin d'éducation et d'explications pour expliquer à la jeune génération ce que le nudisme pourrait leur apporter. Personnellement, j'insisterais pour dire que par le passé, bien des régions du monde connaissait des lieux où la nudité en groupe était répandue et même normale.

Les sports reliés à l'eau me semble les plus propices aux naturisme. Le jour où les piscines publiques n'auront plus peur de louer ouvertement leurs piscines pour des groupes naturistes, un réel progrès aura été fait. D'ailleurs, l'officialisation de plusieurs endroits naturistes en Europe peut servir d'inspiration.
Revenir en haut Aller en bas
Jars-du-Cap
Baratineur débutant

Lieu : Montréal

Messages : 19
Inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Lun 30 Mai 2016 - 16:25

Non, moi non plus je ne veux pas verser dans le pessimisme, mais il n’en reste pas moins que je remarque, comme tout le monde, que les acquis de la Révolution tranquille ont du plomb dans l’aile! Et en même temps que les rêves d’une société socio-démocrate à la scandinave que l’on entretenait dans les années 60-70 s’évanouit progressivement un rapport plus libre et plus naturel au corps.  En 1967 on chantait « C’est le début d’un temps nouveau, la terre est à l’année zéro », mais 50 ans plus tard, il faut plus que jamais lutter pour conserver nos acquis. Et particulièrement en ce qui a trait à la culture et à l’image du corps, il faut se faire irrésistibles Gaulois parce que, oui, il y a des traces de progrès social, mais, en même temps, le Québec n’est pas encore un pays scandinave, loin s’en faut! Remarquez : c’est comme ça aussi dans bien des  pays d’Europe. En Allemagne, par exemple, un pays que je connais mieux pour y avoir vécu, la chute du mur a représenté un « tournant », comme on dit là-bas. Et alors que le naturisme faisait partie des mœurs d’à peu près tout le monde, surtout à l’Est, maintenant la nudité n’est plus permise de façon aussi répandue qu’avant et la majorité des jeunes porte des maillots jusqu’en bas du genou, comme l’évoquait plus tôt un autre participant au forum. On veut y adopter la mode américaine! Et là-bas comme ici sévissent ces modèles sexuels véhiculés par la pub, la télé-réalité (comme si c’était la réalité ?!) et tous les « Occupation double » de ce monde. Dans ce contexte, je crois que le naturisme est devenu plus que jamais une entreprise de salubrité publique. Je ne rêve pas en couleur et je sais très bien que parmi les naturistes aussi il y a des gens qui oublient que le mot naturisme est lié à nature et à naturel, mais il n’en reste pas moins que règne la plupart du temps chez les naturistes un rapport plus sain au corps, un respect de l’autre, de la différence, qui fait du bien et permet d’échapper aux clichés qui sont assénés aux jeunes , qui, je le répète, selon moi en souffrent, ce qui explique cette pudeur et ce néo-conservatisme.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Lun 30 Mai 2016 - 18:28

Je crois fortement en l'auto-détermination personnelle. C'est un concept assez complexe mais restons dans le basique. En gros, tant que quelqu'un reste dans le cadre de la loi, il est le maître de sa destinée, mais doit en assumer les conséquences.

Suivant ce concept, je pense que la façon dont quelqu'un s'habille est un choix personnel qui ne vous affecte pas. Même dans les douches. Je ne comprends pas. Ça n'affecte que la personne en question. Pourquoi déplorer que des inconnus, dont le comportement n'affectent qu'eux? Si vous pouvez être nus vous êtes correct, non? Que les autres le soient ou pas, ne changent rien à votre bien-être (assumant qu'ils ne vous harcèlent pas). (On parle ici d'un vestiaire, pas d'un lieu naturiste, ou la mixité amène l'extinction.)

Je me permets ici un parallèlle au topic de la sollicitation: La seule raison que je vois pour solliciter un inconnu est soit par ignorance des conventions sociales (sur Internet), soit par intentions douteuses. Et donc, les deux seules raisons que je vois de vouloir inciter un inconnu à prendre sa douche nu est soit de vouloir propager le naturisme par la force (ignorance des conventions sociales et de la psychologie humaine (convaincre)), soit par intentions douteuses voyeuristes.

Ou déplorer comment quelqu'un s'habille, ou qu'il s'entraine au gym, etc... Ça ne vous affecte pas. Donc... pourquoi? Pourquoi se faire mal en déplorant les habitudes des autres?

C'est correct de déplorer (quoique je trouve cela un exercice en futilité) les générations actuelles, mais elles ont été élevées par les générations précédentes, qui a sa part de faute dans tout ça.

Par contre, effectivement les habitudes & pratiques communes à la majorité peuvent affecter comment la société évolue. Cette évolution pourrait ne pas convenir à vos idéaux personnels de ce que la société devrait être. Et c'est correct. Cependant, que faites-vous pour propager ces idéaux? Vous pouvez utiliser les médias sociaux, créer votre propre site web, etc... Si les médias propagent une certaine information, c'est qu'il y a une demande. Ils ne font que faire l'offre. La société n'a pas à se plier à vos idéaux - en fait, elle est un amalgame de différents idéaux, je dirais, elle ne répondra jamais parfaitement aux idéaux de tous et chacuns.

Parlons des ordinateurs. Je suis justement cette personne, dans l'autobus, dans le métro, même la plage glué à un journal papier, à un cellulaire, ou autre. Ce sont des outils et tout dépend de l'utilisation qui en est faite. Je suis l'une de ces personnes toujours collé à son écran, et gare à celui qui me l'enlèvera. C'est tout autant un outil de travail que de divertissement. J'ai dessus mes livres, des BDs, des romans, accès à des articles, au forums, etc... Je sais ce que je fais, et quelles sont les conséquences.

Internet est un couteau à double tranchant. Beaucoup d'information, facile de propager de la fausse, mais extrêmement utile pour qui sait trier le faux du vrai. Des sites commencent à naître pour justement, clarifier les faits, avec des sources.

Et si je vous regarde de travers c'est parce que, dans une situation hypothétique dans laquelle nous nous trouverions, je n'ai aucun intérêt à "dealer" avec vous. Si un inconnu ne veut pas vous parler c'est son droit. Vous n'avez pas "un droit" spécial obligeant les gens à vous parler. Et la raison pourquoi je ne voudrais pas vous parler? Elle est mienne, et seulement mienne, et ne vous regarde pas. Je n'ai pas à me justifier.

C'est ma simple opinion sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
bobettebob
Beau parleur

Lieu : Montréal

Messages : 227
Inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Lun 30 Mai 2016 - 19:43

LucasEB a écrit:
Suivant ce concept, je pense que la façon dont quelqu'un s'habille est un choix personnel qui ne vous affecte pas. Même dans les douches. Je ne comprends pas. Ça n'affecte que la personne en question.
Mais... prendre une douche habillé, c'est carrément stupide ! Quand tu sors de la piscine, la douche sert principalement à enlever le chlore avant de t'habiller pour sortir dehors. Quand t'as fini ta session de gym, c'est pour enlever la sueur, et c'est pas juste en dessous des bras que t'as eu chaud.

Lorsqu'un nouveau se pointe à une activité naturiste, on doit leur rappeler de s'asseoir sur une serviette. Là aussi, c'est pas un "choix personnel", mais juste le gros bon sens.

LucasEB a écrit:
Je suis l'une de ces personnes toujours collé à son écran, et gare à celui qui me l'enlèvera. C'est tout autant un outil de travail que de divertissement. J'ai dessus mes livres, des BDs, des romans, accès à des articles, au forums, etc...
Le gros du problème d'être dans sa bulle "cellulaire", c'est une question de respect durant les activités sociales. Si on t'invite au resto, c'est pour socialiser. Si tu passes le clair de ton temps sur ton cell, bah, si celui qui a invité tout l'monde paie la facture, tu payeras toi-même ton souper, pourquoi as-tu accepté l'invitation ?

Si j'ai payé 100$+ pour un billet de concert d'Adèle, pourquoi je le passerais derrière une tablette à l'enregistrer ?

Sur un autre ordre d'idée...
Le site de la chaîne MeTV (WPTZ 5.3 par antenne, du Vermont) a des listes de choses qui ont changé depuis les années 60-70-80 comparé à aujourd'hui. Ça nous fait rappeler que la génération d'aujourd'hui a tellement grandi dans la ouate ! (liens en anglais, mais les images disent tout).

Celui des parcs avec jeux. J'ai connu la glissade en métal, la tour fusée, les balançoires qui n'étaient pas ancrées au sol, et le tourniquet sur une base asphaltée.
http://www.metv.com/lists/10-incredibly-fun-things-we-will-never-find-at-playgrounds-today

12 raisons pourquoi des enfants des années 60 et 70 ne seraient pas en vie aujourd'hui :
http://metv.com/lists/12-reasons-kids-from-the-60s-and-70s-shouldnt-be-alive-right-now

Des jeux dangereux, on en avait, les ceintures de sécurité se détachaient en sortant des limites de la ville et on allait jouer dans le panier à salade du "stéchine", j'allais à l'école en bécyk, pas de casque ni genouillères, et je pouvais rentrer chez moi en l'absence de papa et maman, et l'été, il suffisait à demander à maman à quelle heure le souper sera prêt, et me voilà parti quelque part en ville (bon, j'admet que grandir dans une ville de 3000-4000 habitants en Abitibi est différent de Montréal).

Mon père, fumeur jusqu'en 1988, je le regardais faire ses rouleuses étant jeune. Un jour, il m'a donné un 5$ et m'a demander d'aller au dépanneur acheter un paquet de cigarettes. « Ah, t'es le fils de M. xxx ! », pas de problèmes ! Aujourd'hui, t'es carté pour acheter un briquet au Dollarama, et risque une visite de la DPJ pour faire tes rouleuses à la vue de tes enfants.

On pouvait jouer dur et insécure, et on pouvait revenir à la maison avec des égratignures. Peut-être étions-nous plus téméraires, plus fonceurs que la génération actuelle, ce qui fait qu'on a moins de pudeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Lun 30 Mai 2016 - 20:23

@bobettebob a écrit:
Mais... prendre une douche habillé, c'est carrément stupide ! Quand tu sors de la piscine, la douche sert principalement à enlever le chlore avant de t'habiller pour sortir dehors. Quand t'as fini ta session de gym, c'est pour enlever la sueur, et c'est pas juste en dessous des bras que t'as eu chaud.

Ok. Et? En quoi cela affecte quiconque autre que la personne qui prend sa douche habillée? Elle en subit les conséquences, c'est tout.


@bobettebob a écrit:
Le gros du problème d'être dans sa bulle "cellulaire", c'est une question de respect durant les activités sociales. Si on t'invite au resto, c'est pour socialiser.
Je dirais qu'en général, les gens savent se tenir, du moins ceux que je fréquente, amis comme collègues, famille. Ce n'est pas une situation dont j'ai fait l'expérience, en général les gens oui, regardent leur cells de temps en temps, mais ça ne se remarque pas trop.

Je pense que les gens diraient à la personne de ranger son téléphone si ça dépassait des limites.


Citation :
Si j'ai payé 100$+ pour un billet de concert d'Adèle, pourquoi je le passerais derrière une tablette à l'enregistrer ?

Ils sont sur place et écoutent le show en live. Le proxy ne change pas grand chose, ça leur fait un souvenir? Mais soit, c'est pour voir le show en vrai. Donc stupide? Peut-être. Leur droit? Oui.

Ce je moi je déplore, et je me fait mal en déplorant, c'est les gens qui pensent que leur façons de faire est la meilleure et la plus logique, et toute autre façon de faire qui diffèrerait beaucoup est illogique et stupide. Mais je dis, so what?

Les gens ont le droit de faire ce qu'ils veulent, tant qu'ils respectent les autres et la loi. Que vous trouviez ça stupide est sans importance.

Oui, une douche habillé est désagréable. Mais si quelqu'un veut le faire, il a le droit de le faire, et il a le droit de ne pas se faire critiquer.


Pour ce qui est des terrains de jeux je suis globalement d'accord.

Les 12 trucs, certains ne font aucun sens (casque de vélo, ceinture de sécurité en voiture) et dans le cas de comportement à risque, on ne peut plus vraiment parler d'auto-détermination car la société paie l'hôpital lors d'accidents. Le casque de vélo et la ceinture de sécurité ont fait preuve de leur utilité, c'est indéniable.

Honnêtement, si tu veux prouver que l'obligation de porter une ceinture de sécurité ne réduit pas le taux de mort/blessures comparé au temps où c'était obligatoire, faudrait sortir une étude peer reviewed plutôt qu'un article clickbait.

Idem pour les casques de vélo (parlons plutôt de gain en popularité et prolifération que d'obligation dans leur cas)

Mais ça n'a pas vraiment de lien avec la pudeur.
Revenir en haut Aller en bas
doriangraim
Placoteur expert

Lieu : Montréal

Messages : 872
Inscription : 08/03/2012

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Lun 30 Mai 2016 - 20:25

Bon. On reste dans le sujet sur la pudeur je vous prie. Si vous voulez argumenter sur des affaires en dehors du sujet, faites le par MP. C'est pas compliqué. Wink
Revenir en haut Aller en bas
bobettebob
Beau parleur

Lieu : Montréal

Messages : 227
Inscription : 20/11/2015

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Mar 31 Mai 2016 - 9:11

@doriangraim a écrit:
Bon. On reste dans le sujet sur la pudeur je vous prie. Si vous voulez argumenter sur des affaires en dehors du sujet, faites le par MP. C'est pas compliqué. Wink
Justement, je me demandais si les enfants nés depuis 2000 ont tellement été élevés dans la sécurité qu'ils ne prennent pas de risque de se montrer nus, donc pudeur.

LucasEB a écrit:
Ok. Et? En quoi cela affecte quiconque autre que la personne qui prend sa douche habillée? Elle en subit les conséquences, c'est tout.
Ça venait avec le paragraphe suivant. Les naturistes vont dire au nouveau qu'il doit s'asseoir sur une serviette, qu'il doit passer par la douche avant d'entrer dans la piscine du club naturiste... C'est certain que ces naturistes vont passer un commentaire ou informer le gars qui prend sa douche habillé qu'il fait ça pour rien.

Mais à chacun sa façon de faire, mais se mêler de ses affaires est la meilleure façon. Personnellement, si je reste à un bloc de ce vestiaire, ma douche à cet endroit ne sera pas longue.

LucasEB a écrit:
Les 12 trucs, certains ne font aucun sens (casque de vélo, ceinture de sécurité en voiture) ... Honnêtement, si tu veux prouver que l'obligation de porter une ceinture de sécurité ne réduit pas le taux de mort/blessures comparé au temps où c'était obligatoire, faudrait sortir une étude peer reviewed plutôt qu'un article clickbait..
Je n'ai rien à prouver. Ce n'était que donner des exemples de choses qui se faisaient dans les années 60-70-80 et qui ne se font plus aujourd'hui. On avait des jeux dangereux, on faisait des choses non-sécuritaires, et on est toujours en vie.

Pour aller à l'école des années 80-90, j'y allais en bécyk, j'avais juste besoin d'une chaîne et d'un cadenas, je n'ai jamais eu de casque en ma possession. Si je m'achète un bécyk aujourd'hui, on va me coller un ticket pour ne pas porter de casque.

C'est un longshot, mais je veux en venir au fait qu'on avait plus de libertés, on prenait des risques, on apprenait avec nos erreurs, un petit bleu et un plaster pour nous le rappeler, peut-être qu'en osant faire des choses dangereuses, parallèlement on était plus fonceur à se montrer nu au vestiaire devant les autres. Hé oui, pour un pudique, ça prend un peu de guts au début, mais après, c'est la vie ordinaire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Mar 31 Mai 2016 - 10:02

@bobettebob a écrit:
C'est certain que ces naturistes vont passer un commentaire ou informer le gars qui prend sa douche habillé qu'il fait ça pour rien.

Soit, ils ont le droit de passer un commentaire, j'ai le droit de leur dire de se mêler de leur affaires (tout cela hypothétiquement). Je suis en théorie d'accord avec vous pour la douche habillée, mais bon, si certain veulent, pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
Jars-du-Cap
Baratineur débutant

Lieu : Montréal

Messages : 19
Inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Mar 31 Mai 2016 - 14:45

Jean-Didier Urbain sociologue du tourisme. *
«Un retour de la pudeur venu des pays anglo-saxons»
Assiste-t-on à un déclin du naturisme ?
Je ne pense pas que l'on puisse parler de déclin. Le naturisme se pratique depuis longtemps, depuis que les Allemands l'ont institutionnalisé au début du XXe siècle. Le côté corporatiste a peut-être un peu disparu, on est plus obligé aujourd'hui d'appartenir à la fédération ou à un club pour s'y adonner. On pratique le naturisme de manière beaucoup plus individualiste aujourd'hui. On peut même dire qu'il s'est infusé dans la société.
Comment le naturisme a-t-il évolué ?
À la base le naturisme était une véritable philosophie. Il s'agissait d'être plus proche de la nature, d'avoir une hygiène de vie plus saine pour le corps comme pour l'esprit. Ce naturisme pratiqué comme un mode de vie à part entière a peu à peu cédé de la place à un courant plus hédoniste. Le naturisme se vit alors dans un cadre de vacances, de loisirs, il devient ponctuel.
Qu'est-ce qui a changé ces dernières années ?
La peur du soleil et des maladies qui lui sont liées. L'État en premier lieu a multiplié les campagnes de prévention pour inciter les gens à se protéger du soleil. On est alors tombé dans ce que l'on appelle le «syndrome australien», la peur d'avoir un cancer de la peau. Mais la situation en France n'est pas comparable à celle de l'Australie dans ce domaine, et nous en avons peut-être fait un peu trop.
Les nouvelles générations sont-elles plus pudiques ?
Si la pratique s'est démocratisée et que l'on compte beaucoup d'endroits où l'on peut se dévêtir désormais, les générations nées dans les années 1980 et 1990 ont tendance à se rhabiller. Le naturisme n'a jamais été exclu aux jeunes gens, au contraire. À l'origine, il servait même à effacer les marqueurs sociaux. Nu, les différences d'âge, ou de richesse s'estompaient, on devait s'assumer tel que l'on était. Peu à peu, une mode venue d'outre-Atlantique s'est propagée sur l'Europe, affirmant bermudas et autres shorts de surfeurs comme la nouvelle référence. Si l'on assiste à un retour de la pudeur, celui-ci vient des pays anglo-saxons. Des manuels publiés aux États-Unis et au Canada enseignent même aux gens l'art de se bronzer avec beaucoup de pudibonderie. On peut dire que l'on assiste à un choc des deux mondes «entre les pratiques anglo-saxonnes et européennes, concernant l'exposition du corps au soleil.
Comment voyez-vous évoluer le naturisme ?
Il n'y a jamais eu autant de clubs, et de lieux où l'on peut expérimenter le naturisme. Paradoxalement, il n'y a jamais eu autant de débats autour de la tenue vestimentaire et on ne peut se promener torse nu dans la rue par exemple. Chez les jeunes, c'est à une véritable régression dans ce domaine à laquelle on assiste. On en trouve extrêmement peu dans les camps ou sur les plages. Les jeunes filles sont de plus en plus réticentes à ne pratiquer ne serait-ce que le topless. Le «terrorisme» de l'esthétique et de la beauté que l'on vit actuellement joue beaucoup, de même que l'importance grandissante que l'on accorde au regard de l'autre. Mais il ne faut pas non plus oublier qu'une génération aime aller à contresens de celle qui l'a précédée. L'Histoire est cyclique et je suis certain que la tendance s'inversera de nouveau dans le futur.
* Auteur de « Au soleil. Naissance de la Méditerranée estivale ». Ed. Payot. 304 pages, 21€.
Revenir en haut Aller en bas
Michel Samuel
Moulin à paroles

Lieu : Boisbriand

Messages : 547
Inscription : 18/08/2005

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Mar 31 Mai 2016 - 21:31

Je ne crois pas que le naturisme est en perte de croissance chez les jeunes (18-25).

Mais il se pratique différemment que par le passé. Ila quelques années il étais courant de se dévêtir devant les autres du même sex dans les vestiaires.

Maintenant les jeunes ne le font plus car pour eux ça ne se fait pas nous montré nu devant des inconnus. Mais ils ont moins de gêne de se mettre nu devant leurs amis. Donc le naturisme se fait qu'en petit groupe et en terrain privé (chez un membre du groupe).
Revenir en haut Aller en bas
nuplage1
Bavardeur avéré

Lieu : Varennes

Messages : 52
Inscription : 07/09/2015

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Mer 1 Juin 2016 - 7:28

Je suis d'accord avec Michel Samuel,
je ne crois pas que ce que le naturiste est en perte de croissance
cette activité est elle passée de la plage au vélo ? car comme j'ai mentionne dans un post précèdent sur ce sujet il m'est arrivée quand même souvent durant mes randonne en Kayak d'apercevoir au loin des gens se faire bronzer nue sur les rives et très souvent des cyclistes.
sont 'ils  des nudistes ou des gens qui aiment être nue dans la nature de façon occasionnelles
et (des gens qui aiment être nue dans la nature de façon occasionnelles) peut-on les appeler des nudistes ?    
Peu être que cette pratique est tout simplement devenue plus individuelle?
Revenir en haut Aller en bas
Ôsoleil
Vieux radoteur

Lieu : Portneuf

Messages : 6537
Inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: La pudibonderie de la nouvelle génération   Mer 1 Juin 2016 - 8:18

@Michel Samuel a écrit:

Maintenant les jeunes ne le font plus car pour eux ça ne se fait pas nous montré nu devant des inconnus. Mais ils ont moins de gêne de se mettre nu devant leurs amis. Donc le naturisme se fait qu'en petit groupe et en terrain privé (chez un membre du groupe).

Voilà le commentaire que j'attendais pour intervenir.

Autrement dit, plus besoin de plages, plus besoin de centre de camping, plus besoin de destinations voyage, plus besoin de site web naturiste.
Tout le monde tout nu enfermé dans un appartement surchauffé.
Hummm bel avenir qu'on se prépare là.

Je suis au courant de ce que tu décris Michel Samuel, ce n'est pas par hasard que j'ai mis l'option Apéro dans les choix de rencontres au profil, voilà presque deux ans.

Sauf que la définition du nudisme selon Larousse et autres références c'est:
- Le fait de vivre au grand air dans un état de nudité complète.

Ces rencontres à domicile, ou il n'y a pas forcément que des amis qui se connaissent, sont justement, des rencontres à domicile, pour le meilleur ou pour le pire.
Rien à voir avec le sentiment de liberté et la fraicheur de la vie au grand air qu'est le nudisme / naturisme.

Les rencontres à domicile devraient être un simple complément à la vie nudiste, pas un style de vie en soi, ou alors il faut cesser d'appeler ça du nudisme parce que cette forme exclusive de nudité en commun ne fait que tuer à petit feu le mouvement.

Des rencontre intérieures c'est agréable quand il fait trop froid à l'extérieur. Pour le reste il y a la nature.
Revenir en haut Aller en bas
 

La pudibonderie de la nouvelle génération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» NEX-5 et NEX-3, nouvelle génération d’APN chez Sony
» cheval nouvelle génération
» Les femmes d'aujourd'hui, la nouvelle génération ...
» Produit nouvelle génération de protection des parquets
» la nouvelle Tassimo de Bosh nouvelle génération
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naturistes du Québec :: Forums naturistes :: Le naturisme et le corps-