POUR UN NATURISME MODERNE, ACTIF ET FIER

 
AccueilPublicationsS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Naturisme : un moyen de mieux accepter son corps
par Patnat Hier à 15:14

» Une série policière qui banalise la nudité
par ÔSOLEIL Hier à 8:49

» Conduire nu
par ÔSOLEIL Hier à 7:31

» Humour naturiste
par Patnat Hier à 5:58

» Les salutations en rafale
par ÔSOLEIL Lun 11 Déc 2017 - 17:13

» Écologisme : Vrai sapin ou sapin artificiel?
par Orangoutang Dim 10 Déc 2017 - 22:39

» Bonjour ici Coldplay35
par Coldplay35 Dim 10 Déc 2017 - 22:22

» Je viens sur NDQ parce que... Sondage choix multiple
par berthi Dim 10 Déc 2017 - 13:00

» French6259 : Joie et légerté
par french6259 Ven 8 Déc 2017 - 21:30

» Les activités piscine de la FQN
par lepinegerard@yahoo.fr Jeu 7 Déc 2017 - 4:04

» La personnalité du pénis
par lepinegerard@yahoo.fr Jeu 7 Déc 2017 - 3:53

» Ces plages nudistes qui virent à la débauche.
par depregus Mer 6 Déc 2017 - 3:33

» Superbe vidéo naturiste pour le groupe Liv
par depregus Mer 6 Déc 2017 - 3:06

» Le body-painting
par Ryder007 Mar 5 Déc 2017 - 22:56

Nouvelle photo galerie


Venez saluer ses nouvelles photos
Sondage
Je viens sur NdQ parce que ...
 - climat harmonieux
 - les membres s'affichent
 - l'esprit libéral du forum
 - beaucoup de jeunes
 - c'est très actif
 - me faire des amis
 - amical pour les gays
 - diversité des sujets
 - les activités organisées
 - pro plages libres
 - les infos naturistes
 - les sondages
 - les écrits d'Ôsoleil
 - on parle des régions
 - je suis un écornifleur
Voir les résultats
Nouvelle Publication
À votre agenda...

Samedi 3 février
Les stars du mois
@Dany_C
 
@Aquanu
 
@ÔSOLEIL
 
@Coldplay35
 
@ChicoBob
 
@exporta22
 
@depregus
 
@Sylarn
 
@bran de scie
 
Bientôt 100 messages
  • joewild1234
  • Alex Boudreault
  • NdQ Magazine

    Magazine en ligne gratuit!

    Le numéro 1 de Naturistes du Québec Magazine, une revue gratuite en format PDF, est disponible ici . On y trouve notamment les résultats du Palmarès 2010 des centres naturistes québécois.


    Partagez | 
     

     L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
    AuteurMessage
    velonature
    Pie bavarde

    Lieu : Gatineau

    Messages : 105
    Inscription : 25/06/2012

    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   Mar 25 Juil 2017 - 7:16

    Bonjour,
    juste une précision au sujet de la rivière Rouge.  Depuis 3 ans maintenant, il y a des frais de 5$ pour accéder au site.  Il est très rare de voir des personnes nues au bas de la rivière.  Il faut monter er passer le pont de la 50 pour voir des gens nus qui se font très rare.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarEcuus
    Aspirant bavardeur

    Lieu : Saint-Jean-sur-Richelieu

    Messages : 48
    Inscription : 23/07/2017

    MessageSujet: rouge   Mar 25 Juil 2017 - 7:19

    Merci beaucoup ÔSOLEIL ! je suis tombé sur une vidéo kayakiste qui montre
    cet endroit magnifique, la Rouge mais qui a l'air dangereux, sa section
    où les kayakistes pratiquent le kayak.
    je ne suis pas sûr si mon chum un peu craintif aura envie d'y aller, sinon
    j'y irai un jour seul  :upp:
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Messages : 8860
    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   Mar 25 Juil 2017 - 7:21

    Ah zut, y'a des frais de stationnement maintenant? Décidément...
    Oui la place est très tranquille, on peut même y être seul certains jours ,en ce sens c'est l'antidote parfait pour ceux qui n'aiment pas le naturisme style Oka. C'est bien d'avoir le choix.

    merci pour le renseignement @velonature
    Revenir en haut Aller en bas
    velonature
    Pie bavarde

    Lieu : Gatineau

    Messages : 105
    Inscription : 25/06/2012

    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   Mar 25 Juil 2017 - 7:43

    Effectivement.  Il y a également quelques places pour le camping rustique alors
     il ne faut pas avoir des attentes très elevées coté confort.  
    Le niveau de la rivière est encore très élevée pour ce temps-ci de l'année et
     les 69 mm de pluie d'hier n'aideront pas.  Les kayakistes en ont pour leur
     argent et sont nombreux surtout les FDS.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Messages : 8860
    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   Mar 25 Juil 2017 - 7:53

    La saison est comme le sait , exceptionnelle pour les niveaux d'eau
     anormalement élevés dans le sud du Québec et favorise la pratique
     du kayak.

    Elle est très longue la rivière ROuge, la portion ou l'on peut faire du 
    naturisme n'a rien de dangereux, j'y suis allé, c'est facilement accessible
     à moins d'être handicapé.


    Dernière édition par ÔSOLEIL le Jeu 28 Sep 2017 - 13:38, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarScostume
    Commère jacassante

    Lieu : Montreal

    Messages : 390
    Inscription : 10/01/2011

    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   Mar 25 Juil 2017 - 12:52

    Oui mais tout au long de la plage naturiste et textile il devrait ajouter des bouées qui interdise les bateaux dison 50 mètre ça serait plus sécuritaire !
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Messages : 8860
    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   Mar 25 Juil 2017 - 17:36

    je pense, mais je ne suis pas certain que c'est un droit acquis d'amarrer les bateaux sur les berges publiques ou les berges des parcs gouvernementaux
    .... un navigateur serait mieux avisé que moi pour le dire.


    Dernière édition par ÔSOLEIL le Jeu 28 Sep 2017 - 13:39, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Messages : 8860
    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   Mar 25 Juil 2017 - 17:49

    en fait il y a des ''frais d'entrées'' pour les bateaux, comme ceux à la guérite
     pour les autos, mais ces petits moussaillons pensent s'en sauver en 
    accostant dans la zone nudiste parce que moins surveillée par les gardiens 
    que devant la zone textile.
    Vous n'avez qu'a prévenir un employé de la SEPAQ si un bateau n'a pas
     payé ses droits d'entrée. Ils vont se charger de régulariser leur situation.


    Dernière édition par ÔSOLEIL le Jeu 28 Sep 2017 - 13:39, édité 2 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarEcuus
    Aspirant bavardeur

    Lieu : Saint-Jean-sur-Richelieu

    Messages : 48
    Inscription : 23/07/2017

    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   Mar 25 Juil 2017 - 17:59

    En fait d'après mes expériences, la zone nudiste, surtout le coté où il y a plus d'hommes - on est toujours là - est hautement surveillée, justement
    le bateau que j'ai mentionné était interrogé par un gardien, qui leur faisait
    payer l'entrée plus `stationnement`. Donc pourvu qu'ils payent, le parc
    n'a aucune raison de les chasser.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Messages : 8860
    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   Mar 25 Juil 2017 - 18:04

    Sans doute parce qu'on est dans les grandes vacances la surveillance 
    est accrue, dieu merci !, mais plusieurs naturistes m'ont raconté que
     des périodes plus calmes certains bateaux échappaient à la vigilance
    des autorités.

    il y a une question d'horaires également, passé une certaine heure, 
    le personnel est moins nombreux.


    Dernière édition par ÔSOLEIL le Jeu 28 Sep 2017 - 13:41, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarEcuus
    Aspirant bavardeur

    Lieu : Saint-Jean-sur-Richelieu

    Messages : 48
    Inscription : 23/07/2017

    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   Mar 25 Juil 2017 - 18:08

    En tout cas c'est un parc national, n'importe qui paie peut rentrer, et puis
    il ne faut pas oublier que la nudité est seulement `tolérée`dans une
    petite zone
    (il me semble que tu as dit qu'au Québec, la vraie plage naturiste n'existe pas), les gens nu ne peuvent pas sortir cette zone sans remettre leurs
    bout de tissu, par contre les textilés peuvent aller n'importe où. Donc
    ce que je voulais dire c'est que l'on n'a qu'à subir cette situation sinon
    on n'y va pas.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Messages : 8860
    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   Mar 25 Juil 2017 - 18:18

    Je dis et je répète souvent qu'il n'y a aucune plage naturiste officielle 
    au Québec. Donc on est d'accord .
    Je n'ai jamais dit, ni pensé, que les navigateurs et leurs plaisanciers 
    n'avaient pas le droit de profiter de la plage comme tout le monde . 
    Tu m'interprètes mal.


    Dernière édition par ÔSOLEIL le Jeu 28 Sep 2017 - 13:43, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarEcuus
    Aspirant bavardeur

    Lieu : Saint-Jean-sur-Richelieu

    Messages : 48
    Inscription : 23/07/2017

    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   Mar 25 Juil 2017 - 18:56

    Ah je pense qu'il y a une erreur, j'ai seulement cité ton propos concernant l’existence des plages naturistes au Québec, pas le reste, si ma tournure de phrase maladroite t'a donné cette impression, désolé pour ce mal entendu.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarJars-du-Cap
    Aspirant bavardeur

    Lieu : Montréal

    Messages : 34
    Inscription : 22/05/2016

    MessageSujet: test formatage   Jeu 28 Sep 2017 - 11:48

    Incroyable mais vrai, mon homme et moi sommes allés pour la première fois à la plage d'Oka mardi dernier.
    Je ne sais pas pourquoi, j’avais l’impression que c’était loin, alors que, de chez moi, cela ne prend que 45-50 minutes. À 7 h 50 nous étions là. La guérite n’était pas même ouverte. La dame nous a fait patienter un peu, ce qui explique peut-être qu’elle ne nous ait chargé de frais d’entrée qu’à une personne sur deux, ce qui fait que notre journée à la plage d’Oka ne nous a coûté que 8,50 $, puisque, si j'ai bien compris, il n’y a pas de frais de stationnement après la Fête du travail. Une aubaine quoi !
     
    J’avais consulté le forum de Naturistes du Québec pour avoir quelques repères. Je remercie d'ailleurs mes précieux informateurs. Après avoir marché cinq minutes en forêt depuis le stationnement, notre premier contact avec la plage a été enchanteur. Nous étions fin seuls et il faisait un temps absolument formidable. Dès 8 h le matin, la chaleur était au rendez-vous et le soleil faisait miroiter le lac des Deux-Montagnes.  Nous avons marché le long de la plage (écourtée, car le niveau de l’eau était encore très élevé, après l’été pluvieux que nous avons eu) pendant environ un kilomètre, sans trop savoir où commençait la zone où le naturisme était permis. Non seulement il n’y a pas d’indications, mais, je l'avais appris grâce à vous, un panneau à la sortie du stationnement et à l’entrée de la plage indique que la nudité est interdite selon la loi et on nous avait bien dit que si l’on demande à un employé de la Sepaq où se situe la zone naturiste, il ne répondra pas, compte tenu que la nudité est seulement tolérée. Après avoir franchi à peu près un kilomètre et avoir remarqué qu’un homme qui marchait derrière nous à distance s’était arrêté et déshabillé complètement pour s’installer à l’abri des regards, à côté d’un arbre tombé sur la plage, nous avons posé nos tapis de plage, serviettes et sacs à dos réfrigérés... pour goûter le parfait bonheur. Un lieu idyllique! Une belle plage de sable, propre, bien entretenue, la forêt derrière nous pour nous abriter et apporter un peu de fraîcheur, de petites baies dans lesquelles des bateaux de plaisance viennent s’amarrer (il y en avait un pas très loin de là où nous étions), à peu près personne en vue au départ et, incroyable mais vrai, une eau chaude. Tout cela un 26 septembre à 8 h 30 le matin ! On croyait rêver.
     
    Après avoir flemmardé un peu, on a pris la décision d’aller marcher, histoire d'explorer l'endroit. Des gens avaient commencé à arriver, mais c’était loin d’être la foule. On est allés vers l’est et c’est là qu’on a rencontré un homme appuyé sur un tronc d’arbre déraciné qui jonchait la plage et entravait pour ainsi dire notre route. On a engagé la conversation : une conversation fort éclairante. Il nous a tout dit à propos des « us et coutumes » de l’endroit. Il nous a dit que nous nous étions installés à l’extrême limite de la section naturiste, délimitée par un poteau jaune planté à la lisière de la forêt. Comme le naturisme n’est que toléré et qu’il est donc impossible aux gens du parc de poser des panneaux indicateurs clairs, on s’est contenté, a-t-il ajouté, de planter ce poteau de délimitation dont le sens est maintenant connu des habitués. Plus à l’est, a-t-il précisé, le naturisme n’est plus autorisé et un agent du parc, en véhicule tout-terrain, passe une fois par jour, pour sommer les gens nus de se rhabiller, mais sans pour autant donner de contravention. Et aussitôt est-il reparti que les gens se déshabillent à nouveau. Mais pourquoi êtes-vous installé dans cette zone alors ?, avons-nous demandé. Réponse simple et claire : pour avoir la aix. C’est là que cet homme nous a confirmé tous les récits d’horreurs que j’avais lus dans le forum de Naturistes du Québec et ailleurs. Je ne te cite que quelques extraits de ces commentaires pris ici et là :
     
    L’enfer sur la plage », « Mon chum et moi nous sommes partis vers 16 h 15 à peu près car il ne supportait  plus la bande de jeunes arrivés avec un couple plus âgé en bateau […]. Leur comportement était vraiment pathétique, ils ont complètement détruit la tranquillité de la plage, en plus ils ont fait voler un drone pour filmer sur la plage !!! » « J'ai vu la gang de gens en bateau, j'ai vu l'attroupement qui avait monté le son de la musique, j'ai vu le nombre effarant de voyeurs textiles, qui profitent de l'affluence des travailleurs en congé pour se rincer l'œil. C'est un peu malheureux, mais la plage pendant le congé est envahie. Ça revient à la normale le congé fini. » « [color=#020003]C'est en grande partie pourquoi Oka nous intéresse de moins en moins. Oui, nous conservons certains souvenirs très agréables de journées passées là-bas, mais malheureusement, les moins bonnes expériences nous ont fait déchanter de l'endroit avec les années. » « Bateaux qui passent sans cesse avec la musique dans le tapis, gros-bras pas de classe en sea-doo qui agissent en douchebags en venant cruiser les filles sur la plage, groupes de jeunes qui passent et repassent en se moquant des gens nus, personnes aux allures douteuses qui te suivent partout où tu vas, sans parler des branleurs qui croient être bien cachés dans les buissons entre le sentier et la plage… » « C'est peut-être nous qui sommes trop intolérants, mais quand tu te déplaces de loin pour venir y passer une journée, que tu payes le stationnement et l'entrée, et que tu doives endurer ça… Non, vraiment, vivement les centres naturistes. » « C'est un parc national, n'importe qui qui paie peut rentrer, et puis il ne faut pas oublier que la nudité est seulement tolérée dans une petite zone, les gens nus ne peuvent pas sortir de cette zone sans remettre leur bout de tissu, par contre les textiles peuvent aller n'importe où. » Je suis d'accord.... je suis allé à la plage d'Oka hier et il y avait beaucoup de gens en maillot ou carrément habillés qui déambulaient ou s'installaient sur la plage... C'est plutôt gênant... Aussi, j'ai entendu deux ou trois commentaires moqueurs de leur part... Faut faire avec... pour l'instant, parce que c'est notre seule vraie grande plage "naturiste" au Québec. » « Moi, j'étais à la plage de Cap-aux-Oies, hier, et là, les textiles restent chez les textiles et les naturistes chez les naturistes. Il y avait foule à l'occasion de la plus belle et de la plus chaude journée de l'été : peut-être une trentaine de personnes côté naturiste, et trente-cinq côté textile. La route d'accès était encombrée de voitures, mais, sur la plage, chacune et chacun avait tout l'espace nécessaire pour sauvegarder son intimité, des zones ombragées pour s'isoler du soleil ardent et la tranquillité assurée, pour bronzer ou lire en toute quiétude, avec, la plupart du temps, pour seul fond sonore, le bruit des vagues. Là-bas, pas de textiles qui débarquent en masse côté naturiste et qui font des commentaires désobligeants sur les uns et sur les autres; pas de bateaux qui accostent pour observer les « tout-nus » de près; pas non plus de comportements déplacés (observés) à l'extrémité de la plage. Sans vouloir vexer personne, quand on a connu la plage d'Oka et celle de Cap-aux-Oies, on n'a plus le goût de retourner à Oka après. »

    Ces propos, cet homme que nous avons rencontré nous les a tenus... et nous pouvons les tenir aujourd’hui, après notre première expérience à Oka.
     
    Sur sa recommandation et son invitation, nous avons déménagé nos affaires et nous sommes installés par très loin de lui, sur un petit bout de plage protégé un peu plus à l’est de la zone où le naturisme est toléré. En effet, un gardien est passé et a demandé à quelques personnes de se rhabiller, mais pas à nous. En effet, nous avons enfilé un short quand nous sommes allés faire une promenade encore plus à l’est, pour être sûrs de ne blesser la pudeur de personne. Et, en effet, de midi à 15 h environ, ce fut plutôt désagréable : même un 26 septembre, un nombre incalculable de sea-doos et de bateaux moteur de toutes sortes passaient sur le lac, parfois très près du rivage, tout cela faisait un bruit assourdissant... et lorsque nous en avons parlé avec notre « guide », il nous a dit que ce n’était rien en comparaison de ce qui pouvait se passer en juillet et en août, et que c’est la raison pour laquelle il ne venait plus à Oka qu’avant ou après la haute saison, lorsque c’est plus tranquille. Et puis mon homme s’est promené une partie de l’après-midi et s’est aventuré plus à l’ouest, vers la section de la plage où le naturisme est autorisé... pour se rendre compte que les naturistes ne constituent qu’une fraction des occupants de la plage, que de très nombreux bateaux moteur accostent, que des douchebags débarquent pour se rincer l’oeil et se moquer des naturistes. Tout ça pour dire qu’on a eu beaucoup de chance de tomber sur cet habitué de la plage d’Oka, qui nous a bien informé et mis à l’abri d’une expérience qui aurait sans doute été non seulement désagréable mais même traumatisante.
     
    Mais à partir de 16 h environ l’endroit est redevenu idyllique. Certes, la plage naturiste, comme c’est le cas à Cap-aux-Oies, n’est plus ensoleillée en fin d’après-midi à cause de la présence de grands arbres, mais notre cicérone nous avait aussi prévenu et nous avait désigné la zone où nous installer en nous précisant que, situé sur cette pointe, ce bout de plage allait nous permettre de profiter du soleil jusque tard dans l’après-midi. Et ce fut le cas. Et donc, nos dernières heures ont été formidables. Les bateaux partis, l’eau était étale, comme dans les lacs des Laurentides en début de soirée, et puis, comble de bonheur, après quelques heures durant lesquelles le soleil s’était voilé, il est réapparu en-dessous des nuages, chaud et même aveuglant.

    Morale de ce trop long récit (je m'en excuse) : je vais demeurer un Jars-du-Cap, mais retournerai volontiers à Oka hors saison et préférablement hors de la section où le naturisme est toléré... mais finalement peu invitant pour les naturistes !
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Messages : 8860
    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   Jeu 28 Sep 2017 - 19:49

    @Jars-du-Cap a écrit:
     Et puis mon homme s’est promené une partie de l’après-midi et s’est aventuré plus à l’ouest, vers la section de la plage où le naturisme est autorisé... pour se rendre compte que les naturistes ne constituent qu’une fraction des occupants de la plage,

    D'abord merci de ton témoignage c'est toujours intéressant, et surtout plus juste, d'avoir différentes sources d'informations.
    On m'a effectivement raconté à quelques reprises, et pas plus tard que le mois passé encore, qu'Okapulco devenait de plus en plus textile au point d'être certains jours plus fréquentée par des maillots et shorts que par les fesses à l'air. Et ce, comme tu le confirmes, bien en dehors des grandes vacances dites ''de la construction''. C'est déplorable.
    Y a t-il encore des bénévoles sur la zone nudiste de la plage ?

    A défaut de pouvoir officialiser le statut et la vocation exclusivement naturiste de cette plage, il faudrait quelques personnes qui ont à coeur cet endroit pour renseigner les textiles au début de la zone, à l'aide de tracts par exemple, sur le caractère naturiste de l'endroit et de ce que ça implique tacitement.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé


    MessageSujet: Re: L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus   

    Revenir en haut Aller en bas
     

    L'enfer sur la plage - Oka se dégrade de plus en plus

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

     Sujets similaires

    -
    » Quel plage horaire d'éclairage pour vos aquariums ? ? ? ?
    » Largeur de la plage autour de celine 09
    » Les arches naturelles de la plage de LEGZIRA, au sud de TIZNIT (Maroc)
    » Heure pour la plage ??
    » [drap de plage] Ca c'est dit !
    Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naturistes du Québec :: Quoi faire? Où aller? :: Les plages nudistes du Québec-