POUR UN NATURISME MODERNE, ACTIF ET FIER

 
AccueilPublicationsS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Bilan naturiste , saison 2017
par velonature Hier à 11:48

» 4 octobre 2017 : journée mondiale des animaux
par doriangraim Hier à 9:34

» Consommation responsable : Le confort et la différence
par Serge Hier à 9:15

» Comment insérer une photo dans un message
par ÔSOLEIL Mer 18 Oct 2017 - 11:21

» Salut
par ÔSOLEIL Mar 17 Oct 2017 - 17:29

» Sans parfum la peau est muette
par narcis2008 Lun 16 Oct 2017 - 9:34

» Présentation : navaro
par navaro Lun 16 Oct 2017 - 9:25

» La France, pays mondial du naturisme
par lepinegerard@yahoo.fr Lun 16 Oct 2017 - 5:03

» Narcis2008 -plus ou moins nouveau d'Ottawa
par velonature Sam 14 Oct 2017 - 20:16

» L'hospitalité sur canapé
par MauricieH34 Sam 14 Oct 2017 - 18:57

» Présentation - Moi Meme
par andresgc12 Jeu 12 Oct 2017 - 21:42

» Bonjour ! Vive le fier naturisme!
par President50 Jeu 12 Oct 2017 - 18:55

» V.I.P. comment ça marche?
par ÔSOLEIL Jeu 12 Oct 2017 - 6:49

» Nouveau forum écologiste sur NdQ
par ÔSOLEIL Dim 8 Oct 2017 - 22:45

Nouvelle photo galerie


Venez saluer ses nouvelles photos
Sondage
Boycottez-vous certains produits par souci d'achat responsable?
 -Toujours
 -Souvent
 -Parfois
 -Je m'en fous
Voir les résultats
Les stars du mois
@navaro
 
@Fiernaturiste23
 
@Aquanu
 
@ÔSOLEIL
 
@nuamontreal
 
@Charlot
 
@bran de scie
 
@forestier_Gatineau
 
@narcis2008
 
Bientôt 100 messages
  • Ladoune
  • joewild1234
  • NdQ Magazine

    Magazine en ligne gratuit!

    Le numéro 1 de Naturistes du Québec Magazine, une revue gratuite en format PDF, est disponible ici . On y trouve notamment les résultats du Palmarès 2010 des centres naturistes québécois.


    Partagez | 
     

     Les obstacles à la solidarité

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    AuteurMessage
    avatarInvité
    Invité

    MessageSujet: Re: Les obstacles à la solidarité   Ven 22 Jan 2010 - 10:56

    Balian a écrit:

    Je pense que Dragonfou et Jacques-Antoine saisissent bine les problèmes..

    Merci Balian. C'est gentil
    Balian a écrit:
    S'il y avait assez de naturistes actifs à Montréal, ce qui est loin d'être le cas,
    Il y a plus de naturistes que l'on croit. Il suffit de ne pas restreindre la définition du mot "naturisme" à celle du mot "nudisme". Exemple : la vieille demoiselle qui boit de la camomille est une naturiste. L'adolescente écolo est une naturiste. Mais comme monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, elles pratiquent le naturisme sans le savoir. Les premiers naturistes allemands ont commencé à cultiver leur corps en dehors des grands centres urbains pollués. Ce n'est que peu à peu qu'ils en sont arrivés à se dévêtir.
    Donc toute personne qui est végétarienne, écologiste ou sportive est une naturiste et par le fait même pourrait trouver logique et rationnel de pratiquer le nudisme un jour. Les lieux que ces gens-là fréquentent sont potentiellement des lieux naturistes.

    Balian a écrit:

    Par contre, on pourrait peut-être trouver un café ou un endroit où le proprio est sympatique à la cause et organiser de temps en temps des soirées naturistes, aux mois ou aux deux semaines, par exemple..
    Si, au lieu de Da Giovanni les gens de la fédération allait au Commensal, il y aurait un début de solution. La nourriture se rapproche de la conception naturiste. Peut-être que si nous étions assez nombreux à y aller, le propriétaire du restaurant nous réserverait une salle fermée, si salle il y a.

    ,
    Balian a écrit:

    c'est un truc qui pourrait marcher dès maintenant, si quelqu'un se donnait la peine de faire les démarches.
    Et voilà le grand problème auquel nous sommes confrontés à chaque fois que nous émettons une idée. Il n'y a personne d'assez capable pour les mettre en pratique. Moi le premier. Je bafouille tellement que même les gens de la fédération ont dû se déplacer à l'assemblée générale pour comprendre mon nom. Le seul naturiste au Québec qui semble avoir de l'initiative, c'est Ademimo. Mais il a assez à faire avec les naturistes de la ville de Québec.
    Je suis certain qu'il y a des gens très entreprenants ici à Montréal mais avant de poser un geste, il faudrait que l'on se connaisse. Personnellement j'ai rencontré Balian, Tatou et Michel Samuel et ces rencontres n'ont duré que quelques minutes sur le bord de la piscine. Il est difficile de poser un geste pour des gens que l'on connait peu. Il faudrait donc en toute première chose se rencontrer même en dehors d'.un contexte nudiste pour apprendre à se connaître et après nous pourrions poser des gestes en faveur du naturisme.
    Pour terminer une chose m'étonne. Jamais je n'ai lu une intervention sur ce forum venant d'un membre de la Fédération.
    Revenir en haut Aller en bas
    ademimo
    Moulin à paroles

    Lieu : Québec

    Inscription : 25/08/2008

    MessageSujet: Re: Les obstacles à la solidarité   Ven 22 Jan 2010 - 14:14

    « Le seul naturiste au Québec qui semble avoir de l'initiative, c'est Ademimo. »

    Merci Jacques-Antoine, mais tu sais comme moi que c'est faux.

    Je suis convaincu que beaucoup de naturistes au Québec prennent des initiatives en privé, mais ne jugent pas opportun de les faire connaître à l'ensemble de la population, pour toutes sortes de raisons, probablement très valables, ou n'ont tout simplement pas développé le réflexe de le faire.

    Au fond, je pense qu'organiser des activités naturistes privées est à la portée de beaucoup de gens : on peut en effet ouvrir son salon, son sous-sol, son patio, sa piscine, son chalet à ses amis pour faire du naturisme, pour peu qu'on puisse disposer d'une certaine intimité.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarMichel Samuel
    Moulin à paroles

    Lieu : Boisbriand

    Inscription : 18/08/2005

    MessageSujet: Re: Les obstacles à la solidarité   Ven 22 Jan 2010 - 23:41

    Ademimo dit: Au fond, je pense qu'organiser des activités naturistes privées est à la portée de beaucoup de gens : on peut en effet ouvrir son salon, son sous-sol, son patio, sa piscine, son chalet à ses amis pour faire du naturisme, pour peu qu'on puisse disposer d'une certaine intimité.

    Mon reve d'avoir un coin pour pouvoir pratiquer du naturisme entre amis. Mais ici je suis le seul qui pratique, et les voisins ont une belle vue sur ma cour.

    Mais je doit me contenter de rester a l'interieur a l'abris des regards

    michel
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarInvité
    Invité

    MessageSujet: Re: Les obstacles à la solidarité   Sam 23 Jan 2010 - 0:35

    Pareil pour moi donc je dois me deplacer a oka ou ailleur Very Happy
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarBalian
    Carrément intarissable

    Lieu : Longueuil

    Inscription : 10/08/2008

    MessageSujet: Re: Les obstacles à la solidarité   Sam 23 Jan 2010 - 10:52

    jacques-antoine a écrit:
    Il y a plus de naturistes que l'on croit. Il suffit de ne pas restreindre la définition du mot "naturisme" à celle du mot "nudisme". Exemple : la vieille demoiselle qui boit de la camomille est une naturiste.

    Oui, son on veut. Mais elle risque de s'étouffer avec sa camomille si on lui suggère de venir participer à nos activités! Le potentiel est là, dans la population, mais nous souffrons d'un énorme problème d'image, sans parler d'une offre d'activités somme toute assez peu variée. Les anciens naturistes allemands offraient tout un mode de vie alternatif, on réclamait une nouvelle façon de vivre, de se comporter envers les autres, de se nourrir, de se vêtir même. Le naturisme moderne se résume parfois à être tout nu le plus souvent possible, parce qu'il le faut. C'est pauvre, comme philosophie.

    jacques-antoine a écrit:
    Si, au lieu de Da Giovanni les gens de la fédération allait au Commensal, il y aurait un début de solution. La nourriture se rapproche de la conception naturiste. Peut-être que si nous étions assez nombreux à y aller, le propriétaire du restaurant nous réserverait une salle fermée, si salle il y a.

    Il en a assez longuement été question au dernier CA de la FQN. La difficulté, c'est que plusieurs membres ont dit "avoir besoin de leur viande" après avoir fait du sport. Le groupe va donc probablement finir par se scinder entre deux restos. En ce qui me concerne, la cuisine végétarienne ne ne me dérange pas en soi, disons qu'en général ma consommation de viande est très modérée, mais ce qui m'agace un peu avec le Commensal, c'est son côté prêchi-prêcha. Ça donne l'impression qu'on me fait autant la morale que la cuisine. Agaçant. Mais bon, je suis prêt à y aller.

    jacques-antoine a écrit:
    Et voilà le grand problème auquel nous sommes confrontés à chaque fois que nous émettons une idée. Il n'y a personne d'assez capable pour les mettre en pratique.

    Je crois au contraire qu'il y a plein de gens capables, mais qui ignorent ou sous-estiment leur talent. Tout le monde a ses problèmes, tu es timide, je suis complètement fauché et certains ont des épouses peu compréhensives. Mais nous avons tous nos talents aussi, tu fais un super gâteau aux carottes, je peux faire de la promo pour nos activités et quelqu'un quelque part a sûrement une maison un peu confortable. Donc, tous les ingrédients sont réunis pour un café dessert. Il ne reste que la maison à trouver.

    jacques-antoine a écrit:
    Je suis certain qu'il y a des gens très entreprenants ici à Montréal mais avant de poser un geste, il faudrait que l'on se connaisse. Personnellement j'ai rencontré Balian, Tatou et Michel Samuel et ces rencontres n'ont duré que quelques minutes sur le bord de la piscine. Il est difficile de poser un geste pour des gens que l'on connait peu. Il faudrait donc en toute première chose se rencontrer même en dehors d'.un contexte nudiste pour apprendre à se connaître et après nous pourrions poser des gestes en faveur du naturisme

    C'est très juste. Mon espoir a toujours été que ce site serve à créer de tels liens, ou du moins serve à favoriser leur émergence, mais il faut admettre que c'est plus lent que prévu.

    Pourtant, les choses commencent à bouger et même à la FQN, les "anciens" sentent que ça bouge en ce moment, qu'il y a plus de monde aux activités, que plus de gens veulent s'impliquer. Par CA, par exemple, doit avoir sept membres en théorie. Depuis quelques années, des postes restaient non comblés faute de candidats et le CA ne comptait que six, voire cinq membres. Cette année, on a comblé tous les postes et même refusé trois candidatures! (Les candidats malheureux se sont fait offrir des postes de conseillers sans droit de vote auprès du CA histoire de leur donner la chance de s'intégrer au groupe).

    jacques-antoine a écrit:
    Pour terminer une chose m'étonne. Jamais je n'ai lu une intervention sur ce forum venant d'un membre de la Fédération.

    Quelques membres du CA le lisent, mais personne n'est inscrit à part Paul, un membre de la première heure malheureusement trop occupé pour venir souvent. Je n'insiste pas trop pour qu'ils viennent; on n'a pas le son de cloche "officiel", mais comme ça nous restons complètement libres de réfléchir et d'explorer toutes sortes d'idées.
    Revenir en haut Aller en bas
     

    Les obstacles à la solidarité

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

     Sujets similaires

    -
    » Saut d'obstacles
    » solidarité pour retrouver Limbutza
    » Divers idées pour fabriquer des obstacles ?
    » Coupe du Monde de Saut d'Obstacles
    » [↑] gros nounours a besoin d aide : solidarité , aidons chiper
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naturistes du Québec :: Forums naturistes :: Sujet libre naturiste-