POUR UN NATURISME MODERNE, ACTIF ET FIER

 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Présentation : RichardCote
par andresgc12 Hier à 22:24

» Bonjour je me presente Cyclingnudeguy
par andresgc12 Hier à 22:08

» Ouvrir la porte à poil.
par President50 Lun 22 Mai 2017 - 16:18

» Body-painting
par kristian04 Lun 22 Mai 2017 - 15:30

» A la plage je préfère m'installer sur
par maxplus Lun 22 Mai 2017 - 8:56

» Les plus belles pancartes nudistes
par ÔSOLEIL Lun 22 Mai 2017 - 8:26

» État des plages, printemps 2017
par Sympa Dim 21 Mai 2017 - 21:03

» Et si les jeux olympiques redevenaient tout nus
par President50 Ven 19 Mai 2017 - 22:37

» La Grande traversée
par kristian04 Ven 19 Mai 2017 - 17:19

» 5 étapes pour préparer ses vacances naturistes
par Patnat Ven 19 Mai 2017 - 7:05

» Que prévoyez vous faire pour vos vacances cet été?
par Patnat Jeu 18 Mai 2017 - 8:18

» Bonjour, ma présentation, Thesophie91
par Patnat Jeu 18 Mai 2017 - 2:54

» Pensée naturiste
par andresgc12 Mer 17 Mai 2017 - 18:38

» Le naturisme était-il plus à la mode avant?
par beBare Mer 17 Mai 2017 - 11:52

Nouvelle photo galerie


Venez saluer ses nouvelles photos
Sondage
A la plage je préfère m'installer sur,
 -Une serviette
 -Une chaise
 -Un hamac
 -Un matelas
 -A même le sable
Voir les résultats
À votre agenda...

Les stars du mois
@ÔSOLEIL
 
@Julientr83
 
@RichardCote
 
@dario40
 
@andresgc12
 
@sue_mi
 
@hotrodman
 
@Aquanu
 
@beBare
 
Bientôt 100 messages
  • TheSophie91
  • Francois64
  • sue_mi
  • Julientr83
  • Biofusions
  • joewild1234
  • NdQ Magazine

    Magazine en ligne gratuit!

    Le numéro 1 de Naturistes du Québec Magazine, une revue gratuite en format PDF, est disponible ici . On y trouve notamment les résultats du Palmarès 2010 des centres naturistes québécois.


    Partagez | 
     

     La différence entre professeur et agriculteur

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    Aller à la page : 1, 2  Suivant
    AuteurMessage
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: La différence entre professeur et agriculteur   Jeu 12 Juin 2014 - 5:56

    Qu'est ce qui différencie dans le monde du naturisme un enseignant d'un agriculteur? C'est le nombre.
    Le millieu professionnel qui compte le plus d'adeptes est l'enseignement et le millieu agricole serait celui qui en compte le moins, avec le millieu ouvrier. En fait il y aurait davantage de professions libérales au sein des naturistes.
    Je viens de lire ça, de source sérieuse avec sondage homologué.

    Qu'est ce a dire? que plus on a fait d'études, plus délurés nous sommes?

    Je connais pourtant des tas de gens instruits plus prudes qu'un dragon de vertu au Groenland et des travailleurs manuels aussi peu farouches de leur nudité qu'un chat qui fait sa toilette intime.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarJean Morency
    Papoteur vétéran

    Lieu : Repentigny

    Inscription : 15/03/2013

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Jeu 12 Juin 2014 - 6:30

    Quelle véracité doit-on accorder à ce sondage ?

    Naturistes de Centre ou naturistes " libres " .

    Remarquons que l'on peut sauter la clôture de temps en temps d'un côté comme de l'autre.
    De toutes façons il y a toujours des exceptions, moi j'ai connu deux agriculteurs naturistes.

    Ce sondage est-il Francais ? Car j'ai souvenir qu'il y a pas très longtemps en France il y avait des campings ( non-naturistes ) pour différentes classes sociales. est-ce encore comme ça chez eux?

    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Jeu 12 Juin 2014 - 6:36

    Oui le sondage est français et concernait les campings naturistes.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarPatnat
    Carrément intarissable

    Lieu : Belgique, Marcinelle (Charleroi)

    Inscription : 30/04/2012

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Jeu 12 Juin 2014 - 11:56

    En fait, je pense qu'il ne faut pas spécialement parler de métiers propices au naturisme, mais plutôt de classes sociales. Les séjours en villages naturistes, les hôtels naturistes, les croisières naturistes, et même les fréquentations des campings, centres et thermes naturistes, tout cela à un prix non négligeable. N'oublions pas que le naturisme est un loisir qui rapporte beaucoup d'argent à la société et, cela, certaines "grosses têtes" commencent à y songer sérieusement depuis quelques années.
    Il me parait évident qu'un chirurgien spécialisé dans les tumeurs au cerveau peut plus facilement s'offrir des vacances nats qu'un simple ouvrier qui pourtant trime toute sa vie.
    Nous serions encore beaucoup plus nombreux à pratiquer le naturisme si notre passion était un peu plus lucrative...
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarJean Morency
    Papoteur vétéran

    Lieu : Repentigny

    Inscription : 15/03/2013

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Jeu 12 Juin 2014 - 12:30

    Oui Patnat c'est un aspect non négligeable que tu soulignes. C'est vrai pour certaines sphères ou façons de vivre son mode de vie naturiste. Il faut débourser pas mal de sous si nous voulons s'évader vers des destinations du sud ou croisières, ce n'est pas à la porté de tous.

    Mais il y a aussi la possibilité de se créer son petit coin naturiste à peu de frais, comme le fait Ôsoleil à la Jacques-Cartier ou la Batiscan. Tout cela bien sûr à condition de vivre pas trop loin de villégiature propice. Ici au Québec nous avons cette chance d'avoir un réseau de lacs et rivières abondant. Pour les gens de Québec ou Montréal l'accessibilité aux activités urbaines durant la saison froide demeure très abordable. Dans la région de Montréal nous avons la plage du Parc d'Oka où une section, même si elle n'est pas déclarée officiellement naturiste, demeure sécuritaire et accessible à peu de frais. Ça demeure un peu plus compliqué parfois pour les régions éloignées de rassembler suffisamment de naturistes afin de créer un réseau, le phénomène des minorités.
    Alors chacun doit s'organiser.

    Quant aux Centres ils sont de moins en moins nombreux mais demeurent tout de même abordables.

    Naturehom
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarlepinegerard@yahoo.fr
    Placoteur expert

    Lieu : perpignan et aphrodite, port leucate

    Inscription : 11/12/2010

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Jeu 12 Juin 2014 - 14:29

    WOW! Ce n'est pas dans mes habitudes d'être draconien, et j'en perds mon doigté clavier! Ces dernières interventions sont de la discrimination pure et dure : sorry! Le Paradis terrestre était un "repaire" de gens des métiers du bâtiment parce que c'était "qui s'assemble se ressemble" de là que venaient mes cousins Lépine.
    De la même façon, la Pommerie était (et peut-être encore) était un "repaire" d'universitaires, parce que Jean-Marcel et Benjamin "Caribou" étaient profs agrégés.
    J'avais l'avantage, personnel, de faire partie des deux milieux et donc d'y avoir amené des gens des deux milieux.
    Mais le naturisme, précisément, évite ces discriminations parce qu'une fois les textiles supprimés, tous sont semblables. Ou peut-être est-ce que je rêve?
    Pourtant, c'est encore le cas à Aphrodite où je rencontre de tous les milieux, de nombreuses langues, etc... :twisted: :evil: 
    Revenir en haut Aller en bas
    http://lepinegerard@yahoo.fr
    avatarlepinegerard@yahoo.fr
    Placoteur expert

    Lieu : perpignan et aphrodite, port leucate

    Inscription : 11/12/2010

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Jeu 12 Juin 2014 - 15:04

    J'étais tellement préoccupé que j'ai interverti le proverbe (un slip freudien? ??): c'est bien sûr que se ressemble s'assemble!
    Incidemment, la médecine vétérinaire, surtout de grands animaux, est assez proche de l'agriculteur, non? Ma dernière secrétaire jadis possédait 125 vaches laitières de race Holstein...
    Revenir en haut Aller en bas
    http://lepinegerard@yahoo.fr
    avatarPatnat
    Carrément intarissable

    Lieu : Belgique, Marcinelle (Charleroi)

    Inscription : 30/04/2012

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Jeu 12 Juin 2014 - 15:21

    Bonsoir Gérard, mais nous sommes ici pour exposer notre point de vue, et c'est là tout l'intérêt d'un forum! J'ai eu il y a quelque temps une conversation très intéressante au sujet d'Aphrodite, et je t'ai fait part de mon désir de m'y rendre quand j'en aurai les moyens. Mais j'ai aussi bavardé avec quelques naturistes français qui n'ont expliqué que l'accès à ces villages naturistes était assez onéreux. Tu y rencontres différentes classes sociales, tant mieux! Mais je pense que le bon vieux naturisme des années 70/80 a beaucoup évolué et que notre pratique est aujourd'hui devenue un enjeu commercial très important et que les naturistes intéressent de plus en plus les agences de voyage, les directeurs d'hôtels et tous les commerçants qui voient en nous un très bon filon à exploiter. Voyez, ces croisières, ces voyages où les naturistes peuvent se dévêtir après le décollage de l'avion qui les emméne dans un luxueux hôtel...


    Dernière édition par Patnat le Jeu 12 Juin 2014 - 15:31, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarJean Morency
    Papoteur vétéran

    Lieu : Repentigny

    Inscription : 15/03/2013

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Jeu 12 Juin 2014 - 15:29

    Y a de tous les métiers et professions chez les naturistes de toutes évidences. Patnat si j'ai bien compris son interprétation, faisait allusion aux coûts relatifs à certaines destinations touristiques naturistes qui ne sont pas à la porté de toutes les bourses. Je ne connais pas les centres en Europe à part un que j'ai eu le plaisir de visiter à deux occasions, le Centre Hélio-Marin René Oltra à Cap d'Agde..et ce n'était pas donné, pas exorbitant mais assez dispendieux....tout dépend des revenus n'est-ce pas.

    Et encore faut-il avoir les moyens de voyager.

    C'est certain qu'une fois nu...il est moins évident d'évaluer le milieu social des gens....mais il y a des attitudes cependant qui ne trompent pas...et souvent lorsque les gens s'expriment ils se dévoilent eux-mêmes. Personnellement je ne juge pas sur les origines quelle qu'elles soient. Cependant il est normal de trouver des affinités avec certains types de personnes universitaires ou non....l'instruction n'est nullement garant de l'éducation et du gros bon sens.

    Naturehom
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Jeu 12 Juin 2014 - 20:02

    Se déshabiller peut coûter plus cher que s'habiller,même griffé, du moins quand on habite une grande ville.
    Le naturisme n'est pas à la portée des bourses étudiantes, des chômeurs, des salaires minimums, des maigres pensions de vieillesse etc...
    Prenez Oka par exemple, prévoyez environ 20$ d'essence, 10$ de stationnemment, et 8$ d'entrée, à 38$ la journée ce n'est pas une sortie que tout le monde peut se payer a longueur d'été.
    Voila pourquoi je ne cesse depuis 3 ans de vouloir encourager le covoiturage, ça coupe déja les dépense en 2 si ce n'est en 3 et permet ainsi à un plus grand nombre de profiter de la plage.

    J'aurai voulu aussi instauré ici un service de dodo chez l'habitant (couchsurfing) pour que les différentes régions du Québec puissent se voisiner 'naturistement' sans avoir a payer une nuitée mais devant le peu de succes du covoiturage, j'ai laissé tomber.
    Mais bon, je m'éloigne du sujet.

    Donc, je pense, et le sondage allait en ce sens, que les campings sont fait pour les cadres moyens et supérieurs et que les plages libres attirent davantage les modestes revenus.
    Quant à ceux près du seuil de la pauvreté, comme je le disais plus haut, le naturisme reste un mode de vie inaccessible à moins de vivre à la campagne près d'un cours d'eau.

    Mais le vraie question que je posais au départ- faut il être instruit pour se déshabiller facilement- c'est évidemment non.
    Ce n'est pas une question d'instruction mais plutôt de religion.... de désuètes valeurs religieuses dont on aimerait tant se débarasser mais qui trainent toujours là dans notre inconscient collectif et qui font penser qu'aujourd'hui se déshabiller socialement c'est mal mais virtuellement c'est cool.
    La nudité a simplement changé de plate-forme.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarJean Morency
    Papoteur vétéran

    Lieu : Repentigny

    Inscription : 15/03/2013

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Jeu 12 Juin 2014 - 20:21

    Oui en effet seulement le prix de l'essence aujourd'hui fait reculer beaucoup d'éventuels visiteurs naturistes qui habitent loin de cours d'eau propices. Alors avec des revenus modeste faut même pas y penser.

    La barrière ou l'ouverture au naturisme n'a pas grand chose à voir avec le statut professionnel, comme toi Ôsoleil je suis d'avis qu'elles sont le fruit de cheminements personnels plus ou moins aboutis vers une libération des idées reçues. Encore faut-il désirer vivre ce mode de vie, car certains n'y voient aucun avantage ou intérêt.

    Naturehom
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarJolie Dame
    Langue bien pendue

    Lieu : Estrie

    Inscription : 18/03/2014

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Jeu 12 Juin 2014 - 22:07

    Bien des gens ont répondu à ce sujet depuis ce matin. Lorsque je l'avais lu ce matin, je m'étais dit que ma courte expérience en naturisme ne donnait pas raison au sondage!

    Pour pratiquer le naturisme, il suffit d'être imaginatif... les propositions "partenariales" sont également d'autres avenues possibles... une question de synchronisme!

    Pas seulement le prix qui fait reculer les longues distances...Pour ma part, le temps "perdu" sur la route est aussi pour beaucoup!

    Naturehom, effectivement lorsque les gens s'expriment, ils se dévoilent eux-mêmes! Nous avons eu une expérience (mon chum et moi) en fin de semaine. Je ne désire pas vraiment extrapoler sur la situation... mais ce matin mon chum m'a parlé de cet individu qui nous a abordés en fin de semaine dans un centre de naturistes. Nous sommes des gens qui ne prennent pas vraiment les choses de façon sérieuse dans nos moments de détentes ou de loisirs... Nous avons tous les deux ressenti qu'ils voulaient imposer son "sérieux"... C'est dommage! Tout simplement dommage pour cette personne!

    Jolie Dame
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarGuillaume60
    Discoureur prolixe

    Lieu : Montréal, Mile End

    Inscription : 21/12/2012

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Ven 13 Juin 2014 - 0:53

    J'avais remarqué, il y a plusieurs années, qu'il y avait, discrimination ou non, beaucoup d'enseignants dans les campings et sur les plages naturistes, et ça, au Québec, en France et aux USA...
    Allez chercher les raisons, les liens...
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarJean Morency
    Papoteur vétéran

    Lieu : Repentigny

    Inscription : 15/03/2013

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Ven 13 Juin 2014 - 5:59

    Ah ces enseignants......peut être est-ce dû à leur période de vacances estivales très propices à s'évader, après tout qui n'aurait pas envie de farniente pendant ces longues semaines d'été. Ou est-ce simplement un préjugé à leur endroit ?

    Noble profession s'il en est une, qui n'a pas retenu le souvenir d'une ou d'un prof exceptionnel qui nous a influencé ou ouvert les portes de la curiosité.

    Et puis il est amusant d'observer qui compose la cohorte naturiste, j'imagine qu'elle doit représenter une diversité similaire à ce qu'on retrouve dans la société en générale.

    Ça ne justifie pas de grimper de dans les rideaux que de constater la réalité  Wink
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarlepinegerard@yahoo.fr
    Placoteur expert

    Lieu : perpignan et aphrodite, port leucate

    Inscription : 11/12/2010

    MessageSujet: Re: La différence entre professeur et agriculteur   Ven 13 Juin 2014 - 8:33

    Déjà dans les années 50-60, l'Alliance des professeurs catholiques de Montréal (c'était son nom, et j'en fus brièvement secrétaire général, éditeur en chef et fondateur du journal, etc.), organisait des voyages à Paris pour trois semaines l'été, à des prix imbattables... les profs bénéficient de vacances d'été, comme les gens du bâtiment au Québec, et sont donc les premiers visés par les commerces de vacances. Dans nos Pyrénées, il y a de petites communes qui vivent bien des résidences secondaires de profs, je citerai Lamanère ou Caudiès, toutes deux où il y a des maires et conseillers québécois tellement habitués à vivre ici qu'ils ont la double nationalité! Pour ne rien dire des profs Parizeau et Landry, qui ont des propriétés (l'un viticole, l'autre j'ignore laquelle) dans les environs...
    Revenir en haut Aller en bas
    http://lepinegerard@yahoo.fr
     

    La différence entre professeur et agriculteur

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

     Sujets similaires

    -
    » Bagarres/tensions entre mâles
    » Vidéo de jeux entre chiens : j'aimerais avoir vos avis
    » Remplissage entre dalle et lisse basse
    » Lou, un truc le gêne à l'entre-jambes --> occlusion de l'estomac
    » question entre eau douce et eau de mer
    Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naturistes du Québec :: Forums naturistes :: Naturisme: ce qu'il faut savoir-