POUR UN NATURISME MODERNE, ACTIF ET FIER

 
AccueilPublicationsS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Les salutations en rafale
par ÔSOLEIL Aujourd'hui à 17:13

» Écologisme : Vrai sapin ou sapin artificiel?
par Orangoutang Hier à 22:39

» Bonjour ici Coldplay35
par Coldplay35 Hier à 22:22

» Je viens sur NDQ parce que... Sondage choix multiple
par berthi Hier à 13:00

» Humour naturiste
par Patnat Hier à 12:51

» French6259 : Joie et légerté
par french6259 Ven 8 Déc 2017 - 21:30

» Les activités piscine de la FQN
par lepinegerard@yahoo.fr Jeu 7 Déc 2017 - 4:04

» La personnalité du pénis
par lepinegerard@yahoo.fr Jeu 7 Déc 2017 - 3:53

» Ces plages nudistes qui virent à la débauche.
par depregus Mer 6 Déc 2017 - 3:33

» Superbe vidéo naturiste pour le groupe Liv
par depregus Mer 6 Déc 2017 - 3:06

» Le body-painting
par Ryder007 Mar 5 Déc 2017 - 22:56

» Le repas du réveillon, mangez-vous traditionnel ou moderne?
par pielar Mar 5 Déc 2017 - 16:32

» Les chalets à louer propices au naturisme
par Alexandre Boudreault Mar 5 Déc 2017 - 13:49

» Nudité interdite dans les douches et vestiaires
par bran de scie Lun 4 Déc 2017 - 20:20

Nouvelle photo galerie


Venez saluer ses nouvelles photos
Sondage
Je viens sur NdQ parce que ...
 - climat harmonieux
 - les membres s'affichent
 - l'esprit libéral du forum
 - beaucoup de jeunes
 - c'est très actif
 - me faire des amis
 - amical pour les gays
 - diversité des sujets
 - les activités organisées
 - pro plages libres
 - la qualité des réponses
 - les infos naturistes
 - les sondages
 - les écrits d'Ôsoleil
 - on parle des régions
 - les options du profil
 - je suis un écornifleur
Voir les résultats
Nouvelle Publication
À votre agenda...

Samedi 3 février
Les stars du mois
@Aquanu
 
@Dany_C
 
@Coldplay35
 
@ÔSOLEIL
 
@ChicoBob
 
@depregus
 
@bran de scie
 
@exporta22
 
@pielar
 
Bientôt 100 messages
  • joewild1234
  • Coldplay35
  • NdQ Magazine

    Magazine en ligne gratuit!

    Le numéro 1 de Naturistes du Québec Magazine, une revue gratuite en format PDF, est disponible ici . On y trouve notamment les résultats du Palmarès 2010 des centres naturistes québécois.


    Partagez | 
     

     Histoire du naturisme

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    AuteurMessage
    avatarCassis
    Discoureur volubile

    Lieu : Montréal

    Messages : 168
    Inscription : 29/07/2012

    MessageSujet: Histoire du naturisme   Jeu 11 Juil 2013 - 15:44

    J'ai regardé hier ce documentaire fort intéressant produit par la chaîne française Arte (en fait, je crois que c'est une traduction d'un documentaire allemand) sur l'histoire du naturisme en Allemagne.

    http://www.youtube.com/watch?v=_1qbAWAu3RQ

    Certains d'entre vous l'ont sans doute vu. Je trouve ça très intéressant d'en apprendre davantage sur l'histoire du naturisme, au-delà du seul mouvement hippie des années 1960. Tant les origines, à la fin du 19e siècle, dans le désir d'adopter un mode de vie plus sain, plus conforme avec la nature pour pallier aux désagréments de la société industrielle que les rapports avec la gauche et la droite dans le contexte de la montée du nazisme m'ont intéressée.

    Aussi, j'ai trouvé particulièrement intéressant de voir comment les Allemands de l'Est et ceux de l'Ouest ont évolué différemment dans leur rapport au naturisme durant la division de l'Allemagne. Alors que l'Allemagne de l'Ouest est généralement considérée plus libérale, elle tolérait cependant moins le naturisme que l'Allemagne de l'Est, où la pratique était très populaire. Et de voir qu'à l'Ouest, les naturistes devaient presque obligatoirement s'organiser au sein d'associations et de centres naturistes, alors qu'à l'Est il n'y avait aucune organisation (c'était interdit), mais la pratique était en revanche plus populaire et plus libre (malgré qu'officiellement les autorités ne permettaient pas la nudité n'importe où dans les lieux publics, dans les faits, elles étaient obligées de la tolérer tant le naturisme était populaire).

    Et tout ça m'amène à réfléchir à notre propre situation au Québec. Notre rapport au naturisme s'apparent plus à celui de l'Allemagne de l'Ouest, mais pour ma part, je préfère le modèle qu'a connu l'Allemagne de l'Est (et qui semble malheureusement être disparu avec la réunification). Bien que comme je l'ai déjà mentionné ailleurs sur le forum, je ne me considère pas tant naturiste, j'ai jamais ressenti l'envie d'aller dans des centres naturistes ou de participer à des activités organisées par une association naturiste. Bref, je n'aime pas tellement l'idée d'association avec une structure définie pour regrouper et organiser des activités pour les adeptes du naturisme. Je préférais voir le naturisme comme une activité que tout le monde peut faire, n'importe où, sans organisation. Bon, je sais que notre société étant ce qu'elle est, c'est difficile de faire ainsi, ça choquerait beaucoup de monde, il y aurait des plaintes et sans doute de la répression policière. Et c'est pourquoi je comprends malgré tout que certaines personnes veulent adhérer à des associations, fréquenter des centres, question d'avoir la paix. Mais en même temps, j'ai un petit malaise. Je trouve qu'en faisant ça, on s'assure que la pratique du naturisme demeure en vase clos, reste bien balisée dans des zones strictes,
    ce qui au final ne fait que renforcer au fond l'intolérance à la nudité dans le reste de l'espace public. Car dans l'esprit de la majorité, «si tu veux te mettre tout nu, il y a des centres naturistes pour ça, t'as pas à faire ça en public devant tout le monde, devant les gens "normaux». Ne trouvez-vous pas, comme moi, qu'en bout de ligne les associations et centres naturistes, malgré l'intérêt qu'ils présentent pour leurs adhérents, nuisent en quelque sorte à faire accepter le naturisme comme une pratique normale en société?

    J'aimerais bien avoir vos avis. Je sais que c'est difficile d'envisager que ça puisse changer rapidement, n'empêche, je trouve ça intéressant comme sujet. Car je pense que même les adhérents des centres naturistes seraient d'accord avec moi pour affirmer que dans un monde idéal, il n'y aurait pas de centres naturistes puisqu'il s'agirait d'une pratique répandue et tolérée à peu près partout. Mais pour parvenir à cet idéal, ne vaudrait-il pas tenter d'investir graduellement le plus possible l'espace public (plages, parcs, etc.) pour qu'à la longue, les autorités tolèrent. Un peu comme c'est le cas à Oka, bien que ce soit dans une zone limitée. Je sais qu'en Allemagne aujourd'hui et dans certains pays scandinaves aussi je crois, il est permis de se dénuder dans les parcs et que c'est une pratique pas si répandue bien sûr, mais quand même pas si marginale non plus, alors que c'est impensable ici.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarJean Morency
    Papoteur vétéran

    Lieu : Repentigny

    Messages : 1549
    Inscription : 15/03/2013

    MessageSujet: Re: Histoire du naturisme   Jeu 11 Juil 2013 - 18:26

    Tout à fait Cassis, le cas de la plage d'Oka en est un très bon exemple. La mobilisation a eu raison des autorités. Il en serait possiblement pareil pour d'autres lieux, je pourrais mentionner la Rivière du Nord entre Ste-Adèle et Ste-Marguerite, quoique majoritairement fréquenté par des gays masculins, si des femmes et des couples hétéros se donnaient le mot pour y aller de un il y aurait un sain équilibre et de deux çà deviendrait un deuxième Oka, car pour l'instant il n'y a pas de répression, au début de l'ouverture officielle ils avaent distribué des feuillets informant de la loi concernant la nudité mais sans plus. On pourrais aussi " reprendre nos droits " aux chutes Monte-à-Peine à St-Jean de Matha et d'autres lieux perdus pour plusieurs raisons qu' Ôsoleil a déjà mentionnées. Je trouve curieux qu'à l'ère internet on ne puisse pas mobiliser les gens d'avantage pour cette cause comme si les mentalités étaient galvanisées par une pudeur à outrance. Enfin j'espère que ton propos suscitera de l'intérêt face à cette fameuse question du manque d'intérêt ainsi que l'ostracisme de la société envers le Naturisme et que les gens s'exprimeront.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarJean Morency
    Papoteur vétéran

    Lieu : Repentigny

    Messages : 1549
    Inscription : 15/03/2013

    MessageSujet: Re: Histoire du naturisme   Jeu 11 Juil 2013 - 18:38

    Quant à la question de se cantonner dans des Centres, je crois que c'est le fait des habitudes du passé où la religion était omniprésente et aussi les autorités policières, c'était un moyen de se mettre à l'abri de poursuites. C'était les seuls endroits où des familles pouvaient librement vivre leur mode de vie. Et au Québec comme possiblement ailleurs on aime bien ce genre de "camping" où finalement on retrouve la ville en dehors de celle-ci, personnellement j'ai toujours trouvé çà aberrant. Quant aux Fédérations elles ont pris naissance à la même époque et leurs moyens financiers ont toujours été modestes.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Messages : 8850
    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: Histoire du naturisme   Ven 12 Juil 2013 - 7:08

    Difficile de mieux résumer ma vision du naturisme que celle décrite par Cassis.
    Il n'y a pas un point sur lequel je suis en désaccord.
    Juste une petite précision cependant, ce n'est pas la tolérance que réclament les naturistes,car la tolérance est la plus hypocrite des formes d'intolérance, ce que nous réclamons c'est la banalisation de la pratique naturiste.
    Qu'un beau jour,a l'instar de beaucoup de plages européennes, on ne remarque meme plus parmis la foule, qui est nu et qui est en maillot.

    Cassis est très représentatrive de sa génération, qui ne veut rien savoir des centres organisés naturistes, ce que je comprends parfaitement et serait davantage attirée par un nudisme spontané sur plages libres, beaucoup plus ''cool'' a leurs yeux.
    Avec le peu de temps qu'ils ont, les jeunes préfèrent consommer leurs loisirs sans devoir s'y investir.
    Sauf que pour faitre naitre plein de petits Oka un peu partout au Québec, il faudrait justement que ces nouvelles générations emboitent le pas, or on le sait, la nudité réelle est mal perçue parmis eux.

    Bien des adeptes considèrent que la mode vestimentaire nuit au naturisme. Les jeunes ont besoin de se créer une identité qui leur est propre à un groupe. La société du paraître définit ce qu'est une apparence esthétique, le nu n'en fait pas parti.
    La société conservatrice de par la culture et le retour de l'influence des religions, la prépondérance de l'idéologie américaine proscrit la nudité. Les marques de vêtements et gadgets donnant l’importance du paraître éloigneraient les jeunes du naturisme.
    Pourtant il y a de nombreux points communs entre la pensée naturiste et les valeurs sociales actuelles.
    Le mode alimentaire (consommation locale et type slowfood) et avec un mode de vie essayant, à son échelle, de respecter l'environnement. Respecter les autres, se respecter soi même, se développer et fraterniser sont des points qui nous rassemblent au sein du naturisme.

    Et puis, il y a bien sur la méconnaissance du mouvement. C'est un point essentiel à travailler, qui se fera difficilement sans l'aide des médias qui ont plutot tendance à faire de la désinformation. Ils veulent du sensationnel et se servent du sensationnel pour faire de l'audience : le sexe!

    Mais si déjà tous les naturistes pouvaient communiquer sur le naturisme autour d'eux, ça ne pourrait être que bénéfique au mouvement. Cette forme de militantisme dont nous parlions dans le sujet précédent: Les 5 étapes de la pratique naturiste en est une des plus accessibles.
    Il faut oser le faire et ne pas toujours compter pour que d'autres le fassent.
    Parce que ça nous concerne tous.

    Revenir en haut Aller en bas
    avatarCassis
    Discoureur volubile

    Lieu : Montréal

    Messages : 168
    Inscription : 29/07/2012

    MessageSujet: Re: Histoire du naturisme   Ven 12 Juil 2013 - 7:50

    Bien d'accord avec vous deux.

    Ô Soleil, quand je parlais de tolérance, je voulais en parler dans le sens positif, c'est-à-dire que les autres ne soient pas dérangés. Bref, ça revient à ton idée de banalisation. C'est juste une question de formulation, sur le fond on partage la même idée.

    Pour ce qui est de la question des jeunes, je ne sais pas à quel point c'est là le problème. Je pense que les normes sociales dépassent largement les différences générationnelles. C'est une question de culture. Faut pas non plus trop idéaliser les années 1960 et 1970. Oui, il y avait des hippies, c'est vrai, mais ils étaient très minoritaires. La grande majorité des jeunes de ces années-là étaient quand même assez conservateurs au fond. Ils se mariaient à l'église, ils s'achetaient ensuite des bungalows en banlieue, ils adhéraient pleinement à la société de consommation, etc. Les hippies et la contre-culture ont certainement plus marqué l'histoire et l'imaginaire, mais ça restait quelque chose de marginal. Mes parents, et la très grande majorité des gens de cette génération que je connais n'auraient pas osé se dénuder en public. Je pense que la pudeur et surtout les normes sociales dépassent les générations et tirent leur origine dans notre héritage catholique mêlé à la pudeur légendaire de la société victorienne, qui nous a quand même influencés aussi. Deux héritages lourds pour les naturistes!

    Malgré ce que je prône, j'ai du mal à imaginer que les choses puissent évoluer. En tout cas dans un avenir pas trop lointain. Il y a certainement une image à casser. Juste les mots «naturistes» ou «nudistes» (qui semble plus répandu dans l'imaginaire) sont chargés d'évocations. J'ai l'impression que pour la majorité des gens, jeunes ou moins jeunes, il s'agit d'une pratique bizarre, anormale. C'est pas grave, ça ne les dérange pas, tant qu'ils sont pas exposés à ça, mais ça demeure quelque chose de pas normal. Un peu comme certaines pratiques sexuelles marginales, comme le sado-masochisme ou l'échangisme. Ou encore, comme certaines pratiques religieuses, comme les Témoins de Jéhova ou autres églises évangéliques. Et les centres naturistes, bien délimités, alimentent cette impression. Ça entretient cette écart avec le reste de la société plutôt que de l'inclure dans celle-ci. Donc, oui, il faudrait que la nudité en public puisse être banalisée. Que de se mettre complètement nu-e à la plage (et n'importe laquelle) ou dans un parc, soit quelque chose de normal, même si c'est pas tout le monde qui le fait. Au même titre que ça ne choque personne qu'un homme soit torse nu dans ces mêmes lieux.

    Bon, je vais arrêter ici, je me répète pas mal. Je pense que vous avez saisi mon idée hi hi!
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarlepinegerard@yahoo.fr
    Placoteur expert

    Lieu : perpignan et aphrodite, port leucate

    Messages : 944
    Inscription : 11/12/2010

    MessageSujet: Re: Histoire du naturisme   Ven 12 Juil 2013 - 11:36

    La revue officielle de la FFN "Naturisme--Naturellement nu" a publié dans son dernier numéro une photo frontale de Fraulein Angela Merkel sur une plage...
    Incidemment, pour les personnes intéressées parce que jadis abonnées au Québec, la "Vie au Soleil" a recommencé à publier après plusieurs morts et résurrections mais je ne l'ai pas encore vue.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://lepinegerard@yahoo.fr
    avatarJean Morency
    Papoteur vétéran

    Lieu : Repentigny

    Messages : 1549
    Inscription : 15/03/2013

    MessageSujet: Re: Histoire du naturisme   Ven 12 Juil 2013 - 15:38

    Pas certain de voir évoluer le mouvement naturiste de façon significative de mon vivant. Nous demeurerons très minoritaires pour longtemps du moins au Québec. Cependant il y a une certaine mouvance crée par internet qui est prometteuse en autant que les jeunes voudront sortir ce ces carcans créés par les grandes compagnies de publicité et les médias qui façonnent de manière très subtile les opinions de masse et tout ça à leur insu. Tant que les gens ne se questionnerons pas de savoir qui les contrôle, qui les manipule, qui tire les ficelles,  tous ces géants de la finance, toutes ces grandes multinationales qui usent de leur pouvoir monétaire, contrôlerons l'opinion publique et nos gouvernements. Vous me direz que cela n'a rien a voir avec le naturisme...pas si sûr. Car quand les gens de désintéressent de la politique ils laissent à d'autres le soin de décider pour eux et c'est la le plus grand des dangers. Nous ne sommes plus capables de se faire nos propres opinions, nous laissons aux médias le soin de juger ce qui est bien ou mal, de simple nudistes deviennent des pervers sexuels ou des dépravés. Nos gouvernants se remplissent les poches de façons criminelles ou mettent en péril nos vies pour des questions économiques sous la pression des grandes entreprises. C'est ce qui nous menace en négligent de s'impliquer, même chose pour le naturisme : pas d'implication, pas de militantisme = pas d'avenir.

    Voilà mes réflexions après un dîner dans mon jardin sous le parasol en toute nudité. :)
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Messages : 8850
    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: Histoire du naturisme   Ven 12 Juil 2013 - 18:27

    @Cassis a écrit:

    Pour ce qui est de la question des jeunes, je ne sais pas à quel point c'est là le problème. Je pense que les normes sociales dépassent largement les différences générationnelles.

    Si tu crois que le naturisme n'est pas une question de générations ni d'époque pourquoi selon toi le pourcentage des 14-27 ans est il si bas dans les lieux et activités naturistes par rapport aux 40 ans et plus, qui représentent la large majorité ?
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarCassis
    Discoureur volubile

    Lieu : Montréal

    Messages : 168
    Inscription : 29/07/2012

    MessageSujet: Re: Histoire du naturisme   Ven 12 Juil 2013 - 23:15

    Parce que les babymoomers sont plus important démographiquement. Peut-être qu'il y en a aussi un certain nombre qui se sont mis au naturisme plus tardivement dans leur vie. Ou peut-être que les jeunes qui sont à l'aise avec la nudité collective la vive ailleurs que dans les lieux et activités naturistes. Il y a par exemple pas mal de jeunes néo-hippies psychédéliques plus ou moins spirituels qui participent à des évènements du genre Open Mind, où la nudité occupe une certaine place.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarÔSOLEIL
    Vieux radoteur

    Lieu : Portneuf

    Messages : 8850
    Inscription : 08/09/2009

    MessageSujet: Re: Histoire du naturisme   Dim 14 Juil 2013 - 6:57

    La démographie de la génération des 15-34 ans est pratiquement la même que celle des 50-70 ans, c'est-à-dire,un peu plus de deux millions chacune.

    La désertion actuelle des jeunes du mouvement naturiste ne s'explique donc pas par un moindre nombre mais par notre époque et ses valeurs actuelles.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé


    MessageSujet: Re: Histoire du naturisme   

    Revenir en haut Aller en bas
     

    Histoire du naturisme

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

     Sujets similaires

    -
    » Histoire d'animaux à Wasquehal
    » L’histoire des Tortues
    » Histoire touchante
    » Histoire d'un vieux gros chat noir
    » histoire de corset
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naturistes du Québec :: Forums naturistes :: Défense et promotion du naturisme-