POUR UN NATURISME FIER ET ACTIF EN NATURE

 
AccueilPublicationsS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Prenez-vous des spa\sauna durant l'hiver?
par sergieau Aujourd'hui à 21:04

» Je rêve d'un Noël blanc dans un Québec vert
par Orangoutang Aujourd'hui à 7:53

» Saunas et bain à remous pour un hiver plus doux
par ÔSOLEIL Aujourd'hui à 5:31

» Nudité interdite dans les douches et vestiaires
par Alexandre Boudreault Hier à 17:35

» Humour naturiste
par Naturistep Hier à 12:41

» TEST : Etes vous fait pour le naturisme ?
par velonature Mer 14 Nov 2018 - 18:34

» Pensées et citations naturistes
par ÔSOLEIL Mer 14 Nov 2018 - 8:22

» La personnalité du pénis
par richardcelt Lun 12 Nov 2018 - 16:57

» La toute première fois - les débutants du naturisme
par berthi Dim 11 Nov 2018 - 20:33

» Partons à Cayo Largo ! Saison 2018 / 2019
par ÔSOLEIL Dim 11 Nov 2018 - 18:31

» Florida: Haulover park & Cypress Cove
par Naturistep Ven 9 Nov 2018 - 11:33

Nouvelle rubrique
Sondage
Prenez-vous des spa\sauna durant l'hiver?
 -Sauna sec
 -Sauna vapeur
 -Spa
 -Bain glacé
 -Rien du tout
Voir les résultats
Galerie des membres
À votre agenda...




La couverture rétro du jour
Les posteurs les plus actifs du mois
ÔSOLEIL
 
Naturistep
 
Aquanu
 
Alexandre Boudreault
 
frenchy67
 
narcis2008
 
François
 
Orangoutang
 
exporta22
 
Patnat
 
NdQ Magazine

Magazine en ligne gratuit!

Le numéro 1 de Naturistes du Québec Magazine, une revue gratuite en format PDF, est disponible ici . On y trouve notamment les résultats du Palmarès 2010 des centres naturistes québécois.


Partagez | 
 

 le blog i-naked.info

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cor
Moulin à paroles

Lieu : Pierrefonds

Messages : 640
Inscription : 04/03/2010

MessageSujet: le blog i-naked.info   Ven 20 Avr 2012 - 10:36

Comme vous le savez sans doute, je visite régulièrement plusieurs blogs qui traite de la nudité et le naturisme. L'un d'eux est le blog < i-naked.info >


L'auteur de ce blog d'origine anglaise parcourt les différents sites mondiaux et reproduit des articles qui lui intéressent sur les sujets du naturisme, le droit pour les femmes de se promener torse nu et le 'barefooting', (quelle aberration linguistique mais je je ne connais pas d'équivalent français). Ce matin j'ai eu la surprise de constater qu'il avait affiché 34 billets d'un coup. Plusieurs des items, j'avais déjà vu ailleurs ou encore, m'intéressaient moins. Toutefois, j'ai pris note de trois vidéos que j'aimerais partager...

< sosna sarna >

< Nackt >

< Parce qu'un singe s'est mis debout >
Revenir en haut Aller en bas
Cor
Moulin à paroles

Lieu : Pierrefonds

Messages : 640
Inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: le blog i-naked.info   Ven 20 Avr 2012 - 22:45

En référence avec mon dernier billet au sujet de i-naked.info, vous trouverez ici-bas, la traduction d'un autre article que j'ai trouvé fort intéressant. Il s'agit d'une étude sociologique publié sur le site AlterNet.org J'ai inclut l'adresse complète de l'article pour ceux et celles qui voudraient la consulter en anglais.


5 pays qui le font mieux ; comment la pudibonderie sexuelle rend l’Amérique un endroit moins agréable et sain


Par Alex Henderson

http://www.alternet.org/sex/154970/5_countries_that_do_it_better%3A_how_sexual_prudery_makes_america_a_less_healthy_and_happy_place/?page=entire

Les attitudes sexuelles en Europe font vivre des cauchemars à la Droite Chrétienne – mais beaucoup de ces pays font mieux (que nous) dans les attitudes envers la sexualité.

Pour plusieurs conservateurs sociaux de l’Extrême Droite, le mot ‘pudibond’ n’est pas un insulte – c’est une fierté. ‘Les Pudibonds’, selon eux, devraient être tenus en exemple car une société sexuellement réservée est une société avec moins de grossesses non-planifiées et moins de maladies transmises sexuellement. Cependant, les statistiques mettent non seulement cette affirmation en doute, elles prouvent même le contraire. Les pays qui acceptent la plupart des activités que ces conservateurs détestent (une éducation sexuelle éclairée, des lois qui protègent les droits des homosexuels, des plages nues ou torses nues, des lois qui légalisent ou du moins éliminent la ‘criminalisation’ de la prostitution, une attitude tolérante envers la pornographie) tendent à être des pays où il existe moins de dysfonction sexuelle que les États-Unis, et non le contraire. Et quand nous comparons les attitudes sexuelles des États-Unis avec les attitudes sexuelles dans l’Europe de l’Ouest, il devient plus qu’évident qu’il y a des liens étroits entre le conservatisme social et des taux accrus les grossesses adolescentes, d’avortement et de MTS.

La Droite Chrétienne considérait les cinq pays européennes suivants comme étant très ‘permissifs’ en comparé avec les États-Unis. Tous démontrent une forte justification en faveur de la liberté sociale et l’ouverture sexuelle.

1. Les Pays-Bas

Les Pays-Bas ont la réputation d’être l’une des pays les plus ouvertes à la sexualité au monde et ce n’est pas difficile de voir pourquoi. D’une éducation sexuelle éclairée jusqu’à la prostitution légalisée (Le Quartier Chaud d’Amsterdam est d’une renommée mondiale) aux plages nues et torses-libres, les Pays-Bas sont le pire cauchemar de tout conservateur social. Par-dessus cela, les Pays-Bas fut l premier pays à légaliser les mariages gays (les Pays-Bas reconnurent légalement les conjoints-de-fait gays en 1998 et le mariage gay en 2001). Mais là où Rick Santorum (Richard John Santorum, dit Rick Santorum, (né en 1958) est une personnalité politique américaine. Sénateur républicain de Pennsylvanie au congrès des États-Unis de 1995 à 2007, il est candidat à la primaire du Parti républicain pour l'élection présidentielle américaine de 2012 jusqu'à son retrait le 10 avril 2012) traiterait sans doute Amsterdam et Rotterdam de Sodome et Gomorrhe de l’Âge Moderne, la réalité est que toute cette ouverture sexuelle aient des résultats positifs aux Pays-Bas. La sociologue Amy Schalet (auteure du livre “Not Under My Roof: Parents, Teens and the Culture of Sex” et professeure à l’Université de Massachusetts) ait fait d’énormes recherches sur les attitudes sexuelles des États-Unis et les Pays-Bas, et dit régulièrement que les américains feraient bien à adopter les attitudes permissives des hollandais.

Et les données le confirment. L’Organisation des Nation Unis rapporta qu’en 2009, les Pays-Bas avait un taux de grossesse adolescente de 3,9/1000, comparé à 39,1/1000 pour les États-Unis pour cette même année (les données de l’ONU, l’Institut Guttmacher, le Centers for Disease Control and Prevention, Advocates for Youth et d’autres organisations recueillent typiquement des données pour des femmes de 15 à 19 ans). Advocates for Youth rapportent que les Pays-Bas ont eu un taux d’avortement de 8,8/1000 en 2006 tandis qu’aux États-Unis, ce fut 14,8/100 en 2007 (les taux d’avortement sont typiquement donnés pour les femmes de 15 à 44 ans). La même organisation rapporte qu’en 2009, il y avait trois fois plus d’adultes vivant avec le VIH et le SIDA que les Pays-Bas (0,2 % aux Pays-Bas et 0,6 % aux États-Unis). Aussi, en 2006, il y avait à peu près 13 cas de Gonorrhée parmi les hollandais de 15 à 19 par rapport aux États-Unis avec 458. Donc, au point de vue santé sexuelle, les États-Unis font piètre figure par rapport aux Pays-Bas.

2. La Suisse

En 2011, les États-Unis aient reçus de bonnes nouvelles. Le taux de Grossesse adolescente avait tombé à 34,5/1000, selon le Centers for Disease Control and Prevention (CDC). Ce fut une faible réduction du taux indiqué ci-faut de 39,1/1000 en 2009 et 41,5/100 en 2008 et toute une baise du 61,8/1000 de 1991. La mauvaise nouvelle est que ce taux est quand même beaucoup plus élevé que les pays de l’Europe de l’Ouest continental, y inclut la Suisse (dont les naissances pour adolescentes, selon les données de l’ONU, ne furent que 4,3/1000 en 2008. En d’autres termes, le taux américain fut quelques dix fois plus grand pour cette année. En plus, le taux d’avortement en Suisse fut de 6,4/1000 par rapport au taux américain de 19,6. Contrairement à sa réputation conservatrice, la Suisse reconnait les conjoints du même sexe (mais non pas le mariage gay), une haute tolérance à la pornographie, la prostitution légale (y inclut des maisons closes avec permis) et l’éducation sexuelle commence à la maternelle. Quelques groupes chrétiens se sont plaints de la nature explicite de l’éducation sexuelle destinée aux préados mais la grande majorité des éducateurs suisses refusent d’endosser la politique inefficace de l’abstinence prônée par la Droite Chrétienne américaine. Pour résumer, le libéralisme sociale fait l’affaire des suisses.

3 » L’Espagne

Les attitudes sexuelles en Espagne on beaucoup changé depuis la mort du dictateur Francisco Franco en 1975. Les plages nues et à torse nue ne sont par rare, une éducation sexuelle compréhensive débute à un âge précoce, le prostitution y est largement tolérée (le quartier chaud de Madrid sur la Calle de la Montera est à quelques pas d’un poste de police) et les entreprises pornographiques ne sont pas poursuivis pour l’obscénité comme elles le sont aux États-Unis et en Grande Bretagne. (C’est à Barcelone où le Groupe Private Média, la plus importante entreprise pornographique de l’Europe, a pignon sur rue.)

Le sujet de l’avortement demeure controversé en Espagne ; ce ne fut qu’en 2010 que l’Espagne n’eut autorisé l’avortement libre, ce qu’oppose le nouveau premier ministre du pays, Mariano Rajoy (avant 2010, les avortements ne furent faites légalement en Espagne que si un médecin statua que la santé physique ou psychologique de la femme fut en danger). Beaucoup d’espagnols sont d’accord que la meilleure façon de réduire le taux d’avortements et de rendre la contraception et l’information sexuelle plus accessible, et non le contraire. Un climat d’ouverture sexuelle semble maintenir le taux de grossesses adolescentes à un niveau relativement bas. Selon les données de l’UNICEF et d’autres, en l’année 2006, l’Espagne afficha un taux de 12,1/1000 pour les ados de 15 à 19 ans contre 41,9/1000 pour les États-Unis. Toutefois, il est important de constater qu’à l’intérieur des États-Unis, le taux de naissances pour ados varient énormément entres états ; en 2008, le CDC rapporta des taux de naissances pour ados au-delà de 60/1000 dans les états de Mississippi, Oklahoma, Arkansas et Texas (tous des états où la Droite Chrétienne prône agressivement une politique d’abstinence pour toute éducation sexuelle) tandis que pour le New Jersey (24,5/1000), le Vermont (21,3/1000) et le Massachusetts (20,1/1000), le taux est plus faible. Cependant, il faut constater que même dans les états les plus portés vers les Démocrates, ce taux est plus élevé que celui de l’Espagne, avec un taux de 12,2/1000 en 2009.

Quand Angela Carson (une expatriée amérindienne de Los Angeles qui alterne entre l’Espagne et l’Amérique depuis 18 ans) parla à AlterNet au début de 2011, elle dit se sentir plus à l’aise à élever sa fille ado en Barcelone que dans le Ceinturon de la Bible américaine ; Carson croit que le conservatisme social crée d’innombrables problèmes sociaux aux États-Unis. Quand nous comparons le taux de naissances pour ados des deux pays, ce n’est pas difficile de comprendre pourquoi Carson se sent ainsi.

À Madrid, la police a récemment entreprise une descente importante sur le trafic sexuelle coercitif et arrêta 22 accusés de proxénétisme faisant partie d’une bande de trafic sexuel roumaine. Le trafic sexuel est devenu un fléau en Espagne, où la prostitution est tolérée mais non le proxénétisme – et les victimes de ces bandes sont souvent de femmes pauvres venant de l’Europe de l’Est, l’Amérique du Sud ou l’Afrique sous-Saharienne. Les Call-girls espagnoles, cependant œuvrent dans des conditions beaucoup plus seines, font souvent des montants de 300 euros de l’heure et se passent de maquereaux. La plupart des Espagnols n’ont pas de problème avec ce genre de relation sexuelle consensuelle sans proxénétisme et sont heureux de voir des prédateurs sexuels (incluant les proxénètes et les pornographes infantiles) en prison. Et les forces de l’ordre le voient de la même façon ; poursuivre les prédateurs comme les proxénètes, les trafiquants sexuels et les pornographes infantiles avec entêtement mais de rester tolérant envers la pornographie et la prostitution consensuelles.

4. La France

Les militants de la Droite Chrétienne qui luttent contre l’avortement aux États-Unis ne l’admettront jamais mais le conservatisme social extrême engendre plus d’avortements et non moins d’avortement. Une comparaison entre les États-Unis et la France confirme cette hypothèse. Dans les écoles publiques de la France, le genre d’éducation sexuelle basée sur l’abstinence que la Droite chrétienne prône (surtout des états du ceinturon biblique) sont inconcevables ; les écoles publiques françaises s’assurent que la jeunesse apprenne tout ce qu’elle ait besoin des avoir sur le sexe et cela inclut le bon usage des méthodes anticonceptionnelles. En plus, sous le régime des soins de santé universelle, les ados peuvent se procurer des condoms gratuitement et en toute confidentialité. Tout ceci réduit le nombre de grossesses non-désirées et donc les avortements. Selon les données de l’ONU, la France en 2006 a eu un taux de naissances pour ados fut de 7,8/1000 (contre le si-haut mentionné 41,9/1000 des États-Unis) L’ONU rapporta également qu’en 2008, la France a eu un taux d’avortements de 16/1000 (plutôt que 19,6/1000 comme aux États-Unis) Et il va sans dire qu’en France, les fournisseurs d’avortement ne sont pas continuellement menacés de bombes incendiaires ou de meurtre par des extrémistes de la droite comme ils le sont aux États-Unis. Plutôt les français sont assez intelligents de comprendre qu’une éducation sexuelle approfondie et un accès aisé aux méthodes de contraception réduisent le nombre de grossesses non-désirées et d’avortements. Vive la France.

5. L’Allemagne

Quelqu’un qui veut faire le point sur l’avantage du libéralisme sexuel n’a à comparer Les États-Unis à l’Allemagne, un pays avec des programmes d’éducation sexuelle complets, la prostitution légale et la reconnaissance des conjoints du même sexe (le mariage gay n’y est pas encore reconnu, quoique plusieurs hommes politiques ont indiqué leur approbation). L’Allemagne, selon Advocates for Youth, n’a que un sixième du taux de VIH/SIDA que les États-Unis (En 2009, 0,1 % de la population adulte de l’Allemagne vivait avec le VIH ou le SIDA contre 0,6 % pour les États-Unis) Le taux de naissances pour ados pour l’Allemagne en 2007 fut 9,6/1000 et en 2010, le taux d’avortements fut de 8/1000 tandis que celle des États-Unis fut de 19,6/1000 en 2008. C’est aussi intéressant de noter que le Royaume Uni (qui tend à être plus libéral que les États-Unis quoique plus conservateur que le continent) se trouve également à se situer entre les deux quant aux problèmes sexuels. Par exemple, le Royaume Uni a le plus haut taux de naissances pour ados de l’Europe de l’Ouest (en 2009, il fut 24/1000, plus faible que les États-Unis mais plus élevé que partout dans l’Europe de l’Ouest continental) Donc quand il s’agit de santé sexuelle, le Royaume Uni doit être plus comme l’Allemagne que les États-Unis

Tableau comparatif des taux de naissance pour ados dans les États-Unis et des divers pays européens





États-Unis

Pays-Bas

Suisse

Espagne

France

Allemagne

Royaume
Uni


2006

41.9





12.1

7.8



26.7

2007

42.5

5.2

4.3

13.2

10.3

9.6



2008

41.5

5.3

4.3

12.2



9.8

25.0

2009

39.1

5.3



12.2





24.0

2010

34.3













Revenir en haut Aller en bas
 

le blog i-naked.info

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» liens,blog pomponette
» M6 boosteur de blog paille?
» Blog sur le Pays Gentiane !
» Mur en Paille Verticale
» blog santé verte
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naturistes du Québec :: Forums naturistes :: Vos sites web, forums, blogs etc.-