POUR UN NATURISME MODERNE, ACTIF ET FIER

 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Jamaïque, résumé de voyage
par bran de scie Aujourd'hui à 17:08

» L'Île de St. Martin, Antilles françaises/néerlandaises
par fox122 Hier à 16:09

» Qui va à Cayo largo cet automne / hiver / printemps?
par kristian04 Hier à 8:30

» Avez-vous fait des photos naturistes de vous cet été?
par fox122 Lun 21 Aoû 2017 - 22:48

» Fox122, retour sur le forum
par fox122 Lun 21 Aoû 2017 - 16:52

» Le naturisme, un élément parmi d'autres pour la simplicité
par Alexandre Boudreault Lun 21 Aoû 2017 - 10:46

» Présentation : alain durand
par Patnat Dim 20 Aoû 2017 - 4:13

» Vers un déclin du naturisme en Allemagne ?
par Patnat Dim 20 Aoû 2017 - 2:53

» GASPESIE & ILES-DE-LA-MADELEINE (plage Boum Défense)
par hotrodman Ven 18 Aoû 2017 - 19:23

» création de groupe pour indiqué nos préférences
par ÔSOLEIL Ven 18 Aoû 2017 - 15:21

» Présentation tardive : Bdash de l'Abitibi
par Ballando78 Jeu 17 Aoû 2017 - 20:20

» Estime de soi: combien vous donnez-vous physiquement?
par doriangraim Mer 16 Aoû 2017 - 13:22

» Présentation : Houni
par Ecuus Mer 16 Aoû 2017 - 11:37

» Je me présente.... (Ballando78)
par Ballando78 Mar 15 Aoû 2017 - 21:58

Nouvelle photo galerie




Venez saluer ses nouvelles photos
À votre agenda...
Journée activités



Sondage
Avez-vous fait des photos naturistes de vous cet été?
 -1 fois
 -2 fois
 -Plusieurs fois
 -A chaque sortie
 -Je compte le faire
 -Non, aucune
Voir les résultats
Les stars du mois
@exporta22
 
@ÔSOLEIL
 
@bdash
 
@indecis
 
@MarsTial
 
@Patpanam
 
@Houni
 
@Ballando78
 
@doriangraim
 
Bientôt 100 messages
  • Ladoune
  • joewild1234
  • NdQ Magazine

    Magazine en ligne gratuit!

    Le numéro 1 de Naturistes du Québec Magazine, une revue gratuite en format PDF, est disponible ici . On y trouve notamment les résultats du Palmarès 2010 des centres naturistes québécois.


    Partagez | 
     

     L'obligation d'être nu

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    AuteurMessage
    Cor
    Moulin à paroles

    Lieu : Pierrefonds

    Inscription : 04/03/2010

    MessageSujet: L'obligation d'être nu   Mar 10 Avr 2012 - 23:43

    Récemment sur l'un des fils de discussion du site, il y a eu question si un naturiste puisse emmener un conjoint/conjointe non-naturiste à une activité de la FQN, sans que cette personne soit obligé de se dévêtir.

    Les opinions sur ce sujet sont partagées et soulèvent tout une polémique entre la tolérance et la rigidité de l'esprit.

    Stéphane Deschenes, propriétaire du Centre Naturiste Bare Oaks et ancien président de la FCN, a écrit une excellente justification pour l'obligation de la nudité intégrale. Avec sa permission, je la reproduit ici.

    Pourquoi la nudité est-elle de rigueur


    « Des valeurs naturistes traditionnelles dans un cadre moderne », voilà la maxime du Parc naturiste familial Bare Oaks. Les « valeurs traditionnelles » sont citées pour compenser la perte de la philosophie naturiste observée dans un grand nombre de centres et de clubs naturistes. Pour beaucoup de gens, le naturisme se réduit en effet à une activité récréative occasionnelle où la seule particularité est l’absence du maillot. Adieu les aspects sociaux, psychologiques, environnementaux et moraux du mouvement.

    Même si nous ne cherchons pas à revenir à l’époque de la callisthénie, du végétarisme ou de l’abandon obligatoire du tabac et de l’alcool, nous voulons rehausser le naturisme au rang d’une philosophie et d’un mode de vie. Bien entendu, nous ne faisons pas l’unanimité ; il revient à chacune et à chacun de décider si Bare Oaks lui convient ou non. Nous n’essayons pas de créer un consensus général parmi la population naturiste. Bare Oaks existe pour les personnes qui nourrissent une passion à l’égard du mouvement.

    On nous pose souvent la question suivante : « S’il est vrai que les naturistes sont aussi tolérants envers les autres qu’on le dit, alors pourquoi Bare Oaks ne permet-il pas à ceux et celles qui le désirent de demeurer vêtus (quand les circonstances s’y prêtent, cela va de soi) ? » À première vue, cet appel à la tolérance semble tout-à-fait logique. Ce souci de tolérance joint au désir d’inclusion ont d’ailleurs été les moteurs de la nudité facultative fortement répandue dans le mouvement depuis une vingtaine d’années.

    Ce serait merveilleux de vivre dans un monde utopique où personne ne se soucierait de ce que les gens portent et où la nudité serait de mise n’importe quand. Ce sera peut-être ainsi un jour. Mais à l’heure actuelle, une telle liberté est impensable à cause de la pression sociale qui s’exerce constamment et qui engendre une dose considérable de honte du corps et une obsession pour l’habillement.

    Les messages ainsi colportés sont profondément ancrés dans l’esprit de la plupart des gens depuis l’enfance et constamment renforcés par la façon dont la société fonctionne et par la réaction d’autrui. La peur de la nudité et de son corps est si profondément incrustée dans la psyché des gens qu’elle est devenue un phénomène subconscient, instinctif et émotif.

    La nudité facultative se présente sous divers aspects dans le monde. Elle a peu de chance de réussite parce qu’elle ne fonctionne pas indépendamment du reste. Les lieux naturistes qui la prônent forment une sous-population, et non une culture en soi. Comme la pression du monde textile est toujours présente dans le naturisme, il nous faut appliquer une contre-pression d’une force équivalente dans les centres naturistes si nous voulons maintenir les valeurs qui nous sont propres.

    Le naturisme ne peut donc pas être à nudité facultative à Bare Oaks parce que :

    C’est pour nous une philosophie

    Le naturisme est en effet une philosophie, un mode de vie. C’est une façon de penser, d’agir et de voir le monde qui nous entoure. Nous favorisons le respect de soi, d’autrui et de l’environnement. Or, la nudité complète est fondamentale dans la préservation de ces valeurs.

    La force du conditionnement social


    Même un naturiste de longue date conserve un certain malaise face à la nudité dans certaines circonstances. Que nous dansions, mangions dans un restaurant ou nous nous assoyions dans certaines positions, beaucoup d’entre nous ressentons encore une gêne. À cause des influences incessantes du monde extérieur dont nous avons parlé plus tôt, personne ne fait un choix véritable en optant pour l’habillement. Dans cette expérience sociale que nous appelons le naturisme, nous devons aider tout le monde à devenir plus à l’aise avec son corps, dans toutes les situations de la vie.

    Il y a des hommes dans des centres naturistes qui se promènent en culotte courte sous prétexte que c’est plus confortable ainsi. S’agit-il d’un confort physique ou psychologique ? Une naturiste a un jour affirmé se sentir plus féminine revêtue d’une jupe-enveloppe. Comment peut-elle considérer un morceau de tissu comme plus féminin que ses propres formes naturelles ?

    Quand on a demandé à un jeune naturiste pourquoi il enroulait sa serviette étroitement autour de sa taille, il a expliqué que c’était la façon la plus pratique de la transporter. L’enrouler est-il vraiment plus simple que de la jeter sur l’épaule ? S’agit-il d’un souci d’ordre pratique ou d’une rationalisation ?

    Dans tous les exemples précédents, les gens croyaient sincèrement dire vrai. L’inconscient est extrêmement adroit quand vient le moment de rationaliser et de justifier le malaise émotif créé par la nudité

    La promotion de l’égalité

    Le vêtement sert à dénoter le statut social, économique, politique ou professionnel. Nous l’utilisons non pas seulement pour camoufler notre corps dont nous avons honte, mais aussi pour nous hausser dans la hiérarchie. Nous entrons ainsi dans un cycle infini où chacun essaie de surclasser l’autre ou du moins de l’égaler. En enlevant nos vêtements, nous faisons preuve de respect envers autrui en nous présentant devant l’autre en toute modestie.

    Comme l’a écrit Marc-Alain Descamps, le brillant psychologue social français dont les traités sur le naturisme comptent parmi les meilleurs : « Le don visuel réciproque de la nudité intégrale désamorce le rapport exhibitionniste/voyeur. » Si une personne est habillée tandis que les autres sont nues, il est difficile pour elle, même si elle est naturiste, d’éviter complètement le voyeurisme. À l’inverse, se montrer nu en face de gens habillés, comme un modèle posant nu pour des photographes, comporte une certaine part d’exhibitionnisme

    L’accueil des nouveaux venus

    D’après notre expérience, même si rendre la nudité facultative peut sembler faciliter la tâche aux nouveaux venus, une telle politique leur permet de retarder, indéfiniment, la raison de leur visite. Plus ils verront de gens nus autour d’eux, et plus il leur sera facile de se dévêtir pour la première fois.

    C’est un fait bien connu qu’une fois que les gens transcendent finalement leur conditionnement social dans un environnement naturiste, ils deviennent à l’aise rapidement, parfois en quelques minutes seulement.


    Qu’en est-il des non-initiés ?

    Nous comprenons que les gens pour qui le naturisme est une nouveauté ont besoin d’un certain temps pour s’adapter. Si vous ou des gens de votre groupe décidez de garder vos vêtements durant cette période d’adaptation, essayez d’être respectueux envers les autres. Faites preuve de discrétion. Trouvez un endroit tranquille où vous pourrez prendre le temps de vous sentir à votre aise. Il n’est jamais permis d’être habillé à la piscine, dans le sauna, dans le bain tourbillon ou dans la douche


    L’exclusion des gens au comportement aberrant

    On doit malheureusement reconnaître que certains membres de notre société ont développé une vision de la sexualité et du corps humain qui n’est pas conforme aux valeurs naturistes. Comme leur intention en se rendant dans un centre naturiste est inappropriée, on doit les en exclure.

    Si on les force à se dénuder, ils se sentent généralement vulnérables, car les idéaux naturistes ne vont pas de pair avec leur attitude. Ou bien ils partent, ou alors leur intention est remarquée et on les prie de quitter les lieux

    Le plaisir d’être en compagnie de gens comme soi

    Il y a tellement de gens intolérants face à nos valeurs que celles-ci nous paraissent le plus souvent menacées, à tel point que beaucoup de naturistes craignent même de parler de leur conviction aux autres. Une visite à un centre naturiste nous donne l’occasion de nous sentir entourés de gens comme nous, avec qui nous partageons notre passion.

    .
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarPatnat
    Carrément intarissable

    Lieu : Belgique, Marcinelle (Charleroi)

    Inscription : 30/04/2012

    MessageSujet: Re: L'obligation d'être nu   Jeu 3 Mai 2012 - 17:46

    Personnellement, je suis pour la nudité obligatoire dans les centres naturistes.
    Bien sûr, comme le souligne Cor, un naturiste débutant peut se sentir plus à l'aise s'il n'est pas obligé de se dévêtir lors de sa première visite. Mais ce n'est que retarder l'inévitable. Si l'on désire fréquenter des endroits naturistes, il faut bien un jour enlever ses vêtements!
    Pour ma part, je me suis mis nu presque immédiatement lors de ma première expérience naturiste sur la plage de Bredene, en Belgique (je signale que cette plage est mixte, c'est-à-dire que les gens peuvent s'y balader nus, en maillot ou même habillés de la tête aux pieds s'ils le désirent). Et j'ai tout de suite ressenti une agréable sensation de liberté. Je regrette seulement de ne pas avoir commencé plus tôt.

    A bientôt,
    Patrick.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarcheckfern
    Discoureur loquace

    Lieu : rive sud ste catherine

    Inscription : 12/09/2009

    MessageSujet: Re: L'obligation d'être nu   Jeu 3 Mai 2012 - 21:07

    j'ai bien sais bien dit
    si une personne veux introduire une autre il a juste a louer un chalet ou une roulotte pour l'aider a s'adapter , sais se que j'ai fais avec ma femme indirectement
    et il suffit de commencer cher soi
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarBalian
    Carrément intarissable

    Lieu : Longueuil

    Inscription : 10/08/2008

    MessageSujet: Re: L'obligation d'être nu   Dim 6 Mai 2012 - 13:40

    Je suis d'accord dans l'ensemble, mais les choses ne sont pas toujours aussi simples qu'il n'y paraît et c'est pourquoi on trouve toujours des gens habillés dans les centres.

    Il y a bien sûr les gens en transit (ceux qui arrivent ou qui partent) et aussi ceux qui ont froid (il ne fait pas chaud tous les jours et la tolérance de chacun varie). Mais bon, cela fait partie de la vie et c'est rarement un enjeu en centre naturiste.

    Plus controversée, il y a la question des activités de soirée. Bien que le restaurant ou la soirée dansante nue soit généralement la norme ici, ce n'est pas le cas en Europe, où c'est le plus souvent jugé inapproprié. Or, les Français ne sont pas de moins bons naturistes que nous! Il faut reconnaître que les soirées dansantes nues présentent certains risques de dérapage. On gère cela avec des normes informelles ou des règlements plus ou moins stricts sur les contacts, ce qui constitue en soit une reconnaissance du fait que certaines situations sont plus à risques que d'autres.

    Il faut aussi reconnaître que la règle de nudité obligatoire n'est pas viable sur les plages libres, qui dépendent de la tolérance des textiles pour leur survie. Il est d'ailleurs utile de conserver cet environnement mixte, qui permet à beaucoup de gens de s'initier peu à peu, dans un contexte moins stressant qu'un centre.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarInvité
    Invité

    MessageSujet: Re: L'obligation d'être nu   Dim 6 Mai 2012 - 14:48

    Moi aussi je suis d'avis que la nudité devrait être obligatoire dans les centres de naturismes - on a déjà assez des endroits publiques ou la nudité est préférable ou seulement que tolérer on les débutants peuvent se pratiquer (si je peux dire ca ainsi) une fois qu'on va dans un centre c parce qu'on est prêt à faire le pas.

    et oui il y a des exceptions dans toutes situations mais quand il s'agit de température extérieur ou de trop de soleil etc mais c rare que ces personnes sont vêtues au complet.

    M'enfin c mon opinion hin :0
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarAndro
    Placoteur expert

    Lieu : Montérégie

    Inscription : 18/08/2009

    MessageSujet: Re: L'obligation d'être nu   Mar 8 Mai 2012 - 23:48

    les débutants ils semble y avoir de la misère avec du monde nu alentour d'eux... alors !!!!

    Est-ce que les débutants ferais du nudisme s'il y avais un groupe de textilles
    alentour d'eux...????
    Revenir en haut Aller en bas
    http://photobateau.jimdo.com/
    avatarMichel Samuel
    Moulin à paroles

    Lieu : Boisbriand

    Inscription : 18/08/2005

    MessageSujet: Re: L'obligation d'être nu   Lun 14 Mai 2012 - 21:58

    Pour te répondre Andro

    Non.

    Car moi même qui suit un naturiste dans l'âme depuis plusieurs années et pratiquant depuis quelques années, j'ai encore de la difficulté à pratiquer (être nu) quand il a des textiles autour de moi.
    Revenir en haut Aller en bas
     

    L'obligation d'être nu

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

     Sujets similaires

    -
    » obligation auto-entrepreneur
    » vermifuge. Une obligation?
    » de l'obligation d'informer son propriétaire
    » Obligation de vacciner et identifier les chiens ?
    » Future nouvelle OBLIGATION d'éducation ???
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naturistes du Québec :: Forums naturistes :: Défense et promotion du naturisme-