POUR UN NATURISME MODERNE, ACTIF ET FIER

 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Avez-vous fait des photos naturistes de vous cet été?
par berthi Hier à 19:24

» Le naturisme, un élément parmi d'autres pour la simplicité
par Ballando78 Hier à 17:49

» création de groupe pour indiqué nos préférences
par ÔSOLEIL Hier à 15:21

» Vers un déclin du naturisme en Allemagne ?
par Patnat Hier à 12:51

» Présentation tardive : Bdash de l'Abitibi
par Ballando78 Jeu 17 Aoû 2017 - 20:20

» Estime de soi: combien vous donnez-vous physiquement?
par doriangraim Mer 16 Aoû 2017 - 13:22

» Présentation : Houni
par Ecuus Mer 16 Aoû 2017 - 11:37

» Je me présente.... (Ballando78)
par Ballando78 Mar 15 Aoû 2017 - 21:58

» Discrimination dans les centres naturistes
par Patnat Mar 15 Aoû 2017 - 15:31

» Création de groupes pour indiquer nos préférences
par bran de scie Mar 15 Aoû 2017 - 12:40

» Votre lotion solaire est-elle efficace?
par beBare Mar 15 Aoû 2017 - 12:32

» Le widget pour les albums personnels
par ÔSOLEIL Lun 14 Aoû 2017 - 20:47

» Humour naturiste
par Patnat Lun 14 Aoû 2017 - 13:52

» La France, pays mondial du naturisme
par Patnat Lun 14 Aoû 2017 - 11:31

Nouvelle photo galerie


Venez saluer ses nouvelles photos
À votre agenda...
Journée activités



Journée débroussaillage
pour coin nudiste





Sondage
Avez-vous fait des photos naturistes de vous cet été?
 -1 fois
 -2 fois
 -Plusieurs fois
 -A chaque sortie
 -Je compte le faire
 -Non, aucune
Voir les résultats
Les stars du mois
@exporta22
 
@ÔSOLEIL
 
@bdash
 
@MarsTial
 
@Patpanam
 
@DoetSo
 
@Ballando78
 
@Houni
 
@indecis
 
Bientôt 100 messages
  • Ladoune
  • joewild1234
  • NdQ Magazine

    Magazine en ligne gratuit!

    Le numéro 1 de Naturistes du Québec Magazine, une revue gratuite en format PDF, est disponible ici . On y trouve notamment les résultats du Palmarès 2010 des centres naturistes québécois.


    Partagez | 
     

     documentation intéressante sur le naturisme

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    Aller à la page : Précédent  1, 2
    AuteurMessage
    avatarInvité
    Invité

    MessageSujet: Re: documentation intéressante sur le naturisme   Mer 25 Avr 2012 - 7:21

    ''se sentir bien nu''

    partie 2



    ''Regard sur soi, regard de l’autre''




    « Pour aimer ce que l’on est soi-même, écrit le psychiatre et psychanalyste Francis Hofstein (auteur de L’Amour du corps Odile Jacob, 2005), il faut faire corps avec soi. » Ce qui signifie accepter son corps tel qu’il est, avec ses imperfections et les inévitables changements que le temps impose, sans le dissocier de soi.

    L’expression « être bien dans sa peau » est révélatrice : elle sous-entend qu’il n’existe aucune séparation entre soi et son corps. Celui ou celle qui est bien dans sa peau croise le reflet de son corps nu sans s’arrêter douloureusement sur telle ou telle imperfection, son regard est à la fois global et bienveillant.

    Et si on remontait le cours de son histoire, on découvrirait qu’il a été, enfant, regardé, cajolé, soutenu et valorisé.

    « L’amour de soi dépend de la façon dont on a été regardé, confirme Jean-Pol Laplanche. De la façon dont on a été accueilli ou toléré, trouvé beau ou décevant. En grandissant, nous intériorisons ce regard.
    Ce qui signifie que nous ne nous regardons jamais de manière objective, et qu’attendre d’avoir un corps parfait pour l’aimer est une entreprise vouée à l’échec. »

    Ce regard qui scrute, détaille, juge ou condamne fait de la nudité une épreuve, un examen à passer et non une pause sensuelle. « J’aimerais bien être à l’aise nue, mais je n’y arrive pas », pensent de nombreuses femmes.

    Et leur regard s’attarde jusqu’à la douleur sur une culotte de cheval, des bourrelets disgracieux, des fesses plates, une peau pas assez ferme.

    Cette souffrance est d’autant plus intense qu’elle est amplifiée par la culture ambiante. « Il est difficile de résister à la pression qui présente la beauté comme un bien à acquérir, comme un produit dont la possession serait un progrès, une progression vers cet idéal qui fait du corps l’objet par excellence », constate Francis Hofstein.

    Se sentir bien nu serait donc une grâce offerte aux plus gâtés par la nature et à ceux qui modèlent et remodèlent leur corps pour le rendre esthétiquement correct ?

    « Faux ! s’insurge Jean-Pol Laplanche.

    C’est ce que l’on aimerait nous faire croire. Se sentir bien nu, c’est à la portée de tous.

    Il faut dissocier l’image du corps du ressenti. Le plaisir et le confort corporels s’éprouvent de l’intérieur. Etre à l’écoute de son corps, accueillir les sensations qu’il procure permet de l’habiter pleinement et de se sentir reconnaissant pour le plaisir qu’il nous donne.


    Sans cette plongée en soi, sans la conscience que corps et esprit ne peuvent être séparés qu’au prix de souffrances psychiques, impossible de vivre sa nudité comme un abandon voluptueux.

    « On ne peut poser un regard bienveillant sur soi que si l’on relie intérieur et extérieur, explique Martine Potentier, masseuse kinésithérapeute et sexologue. Le corps exprime nos tensions internes, il imprime tout ce que l’on pense de lui.

    Seul le ressenti peut nous délivrer de la prison du mental. » Il n’existe bien évidemment pas de recette miracle. Seul un changement de comportement, qui passe par des gestes, des habitudes, une nouvelle façon d’entrer régulièrement en contact avec son corps, permet de l’apprécier tel qu’il est.

    Vivre sa nudité de manière confortable, c’est d’abord apprendre à se dégager de l’emprise du regard des autres.

    Si un regard désirant ou aimant aide à développer un sentiment bienveillant envers soi, en faire la seule condition pour s’aimer revient à vivre dans la crainte que ce regard disparaisse ou se transforme.

    « Dans la rencontre sexuelle, par exemple, explique Martine Potentier, l’excitation fait tomber les complexes, mais une fois la griserie passée, on demeure seul avec ses doutes et ses inhibitions. C’est seulement en travaillant sur ses sensations, en développant l’intériorité que l’on peut réinvestir son corps. »

    La nudité nous rappelle avec acuité notre vulnérabilité, c’est pour ça que nous essayons de tricher avec elle. Mais une fois qu’elle est apprivoisée, nous nous souvenons que notre corps est notre principale source de plaisir. Et qu’à ce titre, il mérite mieux que notre négligence, notre exigence ou notre honte.


    à suivre
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarInvité
    Invité

    MessageSujet: Re: documentation intéressante sur le naturisme   Lun 30 Avr 2012 - 20:22

    ''se sentir bien nue''

    dernière partie


    ''Petits exercices pour mieux vivre sa nudité''

    Apprivoiser son corps

    Privilégiez, au quotidien, les contacts conscients avec votre corps. Faites des pauses dans la journée pour simplement ressentir le sol sous vos pieds nus, respirer profondément les yeux fermés, ou encore humer votre peau, caresser vos bras, votre nuque, vos jambes, pour apaiser les tensions qui crispent et ferment le corps.

    Jean-Pol Laplanche conseille aussi la pratique régulière de l’automassage.

    « Se masser en passant sur tout son corps une huile ou une crème procure non seulement des sensations agréables, mais nous rappelle que nous ne sommes pas une image, que nous existons en trois dimensions.
    Nous sommes une peau, des os, de la chair et des muscles. Se sentir bien nu, c’est aussi apprendre à bien vivre avec cette matérialité. »

    Se déshabiller lentement

    Le gestalt-thérapeute propose un exercice quotidien très simple. Au lieu de vous déshabiller mécaniquement, ralentissez vos gestes. Otez vos vêtements progressivement, marquez une pause et mettez-vous à l’écoute de ce que vous ressentez (soulagement, gêne, sentiment de vulnérabilité, honte…).

    Puis marchez lentement, nu, sans vous regarder dans un miroir. Pratiqué quotidiennement, cet exercice contribue à dissiper la gêne que la distraction et la rapidité des gestes masquent d’habitude.

    Se regarder sans se scruter

    La plupart du temps, nous nous regardons dans un miroir tout habillés avant d’affronter le regard des autres. Paré de vêtements, le corps, dissimulé, embelli ou effacé, n’est alors plus qu’une silhouette.

    Peu parmi nous se regardent régulièrement nus. « Cela revient à nier l’existence du corps et à entretenir l’image du corps imaginaire, que cette image soit d’ailleurs positive ou négative », explique Martine Potentier. Masseuse kinésithérapeute et sexologue, elle conseille de placer un miroir en pied dans sa salle de bains.

    Pour deux raisons : d’abord, pour avoir une image globale et non morcelée de votre corps ; ensuite, parce que le fait de bouger, de vous laver, de vous essuyer, de vous crémer devant votre miroir vous évitera de vous scruter.

    Cette utilisation active du miroir vous aidera à vous familiariser avec votre corps nu en mouvement et à vous réapproprier votre image réelle. Les premiers temps, le regard est fuyant, mais au fil des jours, il devient moins évitant, le processus d’acceptation de soi est enclenché.

    Se laver en conscience

    « En dehors de l’intimité sexuelle, nous nous donnons peu l’occasion d’être nus, constate Martine Potentier. Et quand on est nu, dans sa salle de bains par exemple, on n’habite pas son corps, on se lave comme on laverait une voiture, on s’essuie, on se dépêche de s’habiller, tout cela sur le mode pilotage automatique. »


    Or, pour la sexologue, un geste aussi banal que se laver peut devenir un rendez-vous privilégié avec son corps. Lavez-vous à mains nues, en épousant les creux et les reliefs de votre corps, en le touchant et en l’explorant comme si vous étiez aveugle et que vous le découvriez avec vos mains. Vous apprendrez ainsi à le connaître intimement, et non plus seulement à partir de son image

    fin
    Revenir en haut Aller en bas
     

    documentation intéressante sur le naturisme

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

     Sujets similaires

    -
    » Une association intéressante : buis & prêle
    » Une "pub" intéressante, à méditer...
    » Quel est pour vous la marque qui possède l'histoire la plus intéressante ?
    » Une plante très intéressante à cultiver
    » BELL & ROSS/MAT : une intéressante précision du RAID
    Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naturistes du Québec :: Forums naturistes :: Naturisme: ce qu'il faut savoir-