POUR UN NATURISME MODERNE, ACTIF ET FIER

 
AccueilPublicationsS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Les salutations en rafale
par ÔSOLEIL Hier à 17:13

» Écologisme : Vrai sapin ou sapin artificiel?
par Orangoutang Dim 10 Déc 2017 - 22:39

» Bonjour ici Coldplay35
par Coldplay35 Dim 10 Déc 2017 - 22:22

» Je viens sur NDQ parce que... Sondage choix multiple
par berthi Dim 10 Déc 2017 - 13:00

» Humour naturiste
par Patnat Dim 10 Déc 2017 - 12:51

» French6259 : Joie et légerté
par french6259 Ven 8 Déc 2017 - 21:30

» Les activités piscine de la FQN
par lepinegerard@yahoo.fr Jeu 7 Déc 2017 - 4:04

» La personnalité du pénis
par lepinegerard@yahoo.fr Jeu 7 Déc 2017 - 3:53

» Ces plages nudistes qui virent à la débauche.
par depregus Mer 6 Déc 2017 - 3:33

» Superbe vidéo naturiste pour le groupe Liv
par depregus Mer 6 Déc 2017 - 3:06

» Le body-painting
par Ryder007 Mar 5 Déc 2017 - 22:56

» Le repas du réveillon, mangez-vous traditionnel ou moderne?
par pielar Mar 5 Déc 2017 - 16:32

» Les chalets à louer propices au naturisme
par Alexandre Boudreault Mar 5 Déc 2017 - 13:49

» Nudité interdite dans les douches et vestiaires
par bran de scie Lun 4 Déc 2017 - 20:20

Nouvelle photo galerie


Venez saluer ses nouvelles photos
Sondage
Je viens sur NdQ parce que ...
 - climat harmonieux
 - les membres s'affichent
 - l'esprit libéral du forum
 - beaucoup de jeunes
 - c'est très actif
 - me faire des amis
 - amical pour les gays
 - diversité des sujets
 - les activités organisées
 - pro plages libres
 - les infos naturistes
 - les sondages
 - les écrits d'Ôsoleil
 - on parle des régions
 - je suis un écornifleur
Voir les résultats
Nouvelle Publication
À votre agenda...

Samedi 3 février
Les stars du mois
@Aquanu
 
@Dany_C
 
@Coldplay35
 
@ÔSOLEIL
 
@ChicoBob
 
@exporta22
 
@depregus
 
@bran de scie
 
@pielar
 
Bientôt 100 messages
  • joewild1234
  • Alex Boudreault
  • NdQ Magazine

    Magazine en ligne gratuit!

    Le numéro 1 de Naturistes du Québec Magazine, une revue gratuite en format PDF, est disponible ici . On y trouve notamment les résultats du Palmarès 2010 des centres naturistes québécois.


    Partagez | 
     

     Fermeture d’un centre à nudité facultative en Ontario

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    AuteurMessage
    avatarAndro
    Placoteur expert

    Lieu : Montérégie

    Messages : 931
    Inscription : 18/08/2009

    MessageSujet: Fermeture d’un centre à nudité facultative en Ontario   Mer 29 Déc 2010 - 22:05

    Recu de FQN lettre...

    Fermeture d’un centre à nudité facultative en Ontario

    La direction du Four Seasons Nudist Resort, à Freelton, Ontario, a annoncé qu’il deviendrait textile à compter du 1er mai 2011.

    Dans une lettre datée du 10 décembre 2010, Paul Colvin, président de Castle Vacations Parks et propriétaire du Four Seasons, explique que ce changement est causé par quelques uns de ses membres. Selon lui, « l’absence d'empressement des membres à souhaiter la bienvenue aux nouveaux employés et à des invités, et surtout, à accueillir de nouveaux membres potentiels au Four Seasons Resort, à été décevant et décourageant ».

    La lettre explique que les vêtements deviendront obligatoires le 1er mai, et que cette nouvelle politique sera « strictement appliquée ». Le propriétaire a aussi l'intention d'obtenir une modification du zonage pour permettre l’ajout d’une zone résidentielle et d'un parc pour accueillir des caravanes.

    Le ton de la lettre suggère que beaucoup d’animosité s’est développée entre quelques membres et les gestionnaires. Un paragraphe intitulé « Security Issues » évoque des dommages de plusieurs milliers de dollars causés au pavillon (clubhouse) par un résident. « Bien qu’il y ait eu des témoins de ce saccage, personne n’a coopéré avec la police. »

    À l’automne 2009, Hans et Lisa Stein ont cédé à Castle Vacations Parks le Four Seasons Nudist Resort, qui était à vendre depuis 1999. Pendant cette dizaine d’années, la FCN avait reçu plusieurs plaintes concernant le manque d’entretien et de respect des normes. Comme les nouveaux propriétaires avait d'abord prévu continuer à opérer le centre comme endroit à nudité facultative, la nouvelle de la transaction fut accueillie avec enthousiasme étant donné que les acheteurs avaient les ressources financières pour agrandir l’endroit. Des naturistes d’expérience, Tom et Lynda Landers, furent embauchés pour s'occuper de la gestion. Tom avait énormément d’expérience puisqu’il avait été gérant du Caliente Resort près de Tampa, en Floride. Malheureusement, les Landers ont démissionné au printemps de 2010 pour des raisons de santé.

    Le Four Seasons avait été fondé en 1969 par Hans et Lisa Stein. Il attira l’attention internationale lors du succès phénoménal de la compétition Miss Monde Nue. En 1970, lors de ce premier concours, douze concurrentes y participèrent. Parmi les juges, il y avait le fameux Gordon Sinclair, une personnalité de la radio et de la télévision de Toronto. La couverture des médias fut tellement énorme que cette nouvelle a supplanté la présence du premier ministre Trudeau lors de l’ouverture du Canal Welland le même weekend !

    Le Four Seasons arborait des aménagements parmi les plus sophistiqués des centres naturistes au Canada, avec sa boîte de nuit, son belvédère, trois bars, un restaurant, un casse-croûte, une piscine intérieure et extérieure avec chute d’eau. Le pavillon abritait aussi un gym, des chambres de motels, un sauna et un spa. Ce centre était particulièment populaire pour sa plate-forme de huit tonnes qui pouvait s’abaisser à partir du plafond pour couvrir la piscine et ainsi servir de piste de danse.

    Commentaire de Stéphane Deschênes sur le blog de Bare Oaks:

    « À mon avis, cela est un autre exemple de manque de planification de la part de certains propriétaires. Glen Echo fut vendu comme propriété privée après 54 ans d’opération. Maintenant, le Four Seasons n’est plus là après 50 ans d’existence. Au moins, dans la situation du Four Seasons, il faut être redevable aux Stein d'avoir vendu à quelqu’un qui voulait tenter de conserver à cet endroit son caractère naturiste. Mais il y des exemples où les propriétaires ont fait encore mieux. Ils avaient planifié très longtemps d’avance la vente de leur centre avant l'âge de la retraite. Dans certains cas, ils ont vendu à des membres. Mais ils ne l’ont pas fait en un clin d’œil. Ils l’ont planifié très soigneusement.

    Je suis surpris que les individus qui ont démarré ces entreprises parce qu’ils étaient passionnés de naturisme/nudisme laissent partir leur œuvre aussi facilement. Je me serais attendu d’eux qu’ils essaient de trouver une manière de laisser leur héritage pour toujours. » Bare Oaks Family Naturist Park: www.bareoaks.ca




    Revenir en haut Aller en bas
    http://photobateau.jimdo.com/
    avatarEric6420
    Placoteur expert

    Lieu : Bécancour

    Messages : 917
    Inscription : 30/04/2006

    MessageSujet: Re: Fermeture d’un centre à nudité facultative en Ontario   Jeu 30 Déc 2010 - 10:16

    Disons qu'en lisant ça,

    j'aurais tendance à dire que le naturisme s'en va chez le diable en Amérique du Nord. Un des rares établissement naturiste au Canada qui devient textile.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarBalian
    Carrément intarissable

    Lieu : Longueuil

    Messages : 4221
    Inscription : 10/08/2008

    MessageSujet: Re: Fermeture d’un centre à nudité facultative en Ontario   Jeu 30 Déc 2010 - 10:43

    Ce n'est pas le naturisme qui va chez le diable: c'est un centre naturiste. Grosse nuance. Ce centre ne manquait pas vraiment de clients; encore une fois, c'est plutôt une question de relève dans l'entreprise, avec des nouveaux proprios qui ne sont pas vraiment adeptes de naturisme.

    Et, les centres ne sont pas les seuls endroits où l'on peut pratiquer. Il est significatif de noter qu'à une époque où de plus en plus de centres ferment, de plus en plus de naturistes parlent de "sortir le naturisme du ghetto" et réclament plus de tolérance pour la nudité hors des centres; ce nouveau débat a lieu partout dans le monde.

    La formule des centres date essentiellement des années 50-60-70 et elle commence à trahir son âge. D'autres formes de naturisme reviennent à la mode, comme les plages libres, ou sont en émergence, comme les croisières naturistes, comme le plein air naturiste (randonnues).

    La fermeture de centres ne signifie pas la fin du naturisme en général, seulement la fin d'un certain naturisme. Le monde change, comme il a toujours fait, et il faut suivre. C'est sans doute ce que j'ai trouvé le plus déprimant de mon passage à la FQN: l'attitude vraiment négative, qui voit dans la disparition de certains repères familiers des signes de la disparition imminente du naturisme en général. Du coup, les dirigeants de la FQN se perçoivent comme les derniers défenseurs de la tradition dans un monde qui ne comporte que des menaces. On ne peut pas attendre grand chose d'une telle équipe.

    Beaucoup de naturistes partagent cette mentalité d'assiégés et croient que la promotion du naturisme est une cause perdue. Pour ma part, je crois que le changement nous offre aussi un certain nombre d'opportunités que nous devrions saisir. Le contexte est plus difficile qu'en 1970? Peut-être! Mais songeons aux naturistes des années 1950, persécutés par la SQ jusque dans leurs maisons, sur ordre direct de Duplessis! Ou aux naturistes français, qui jouaient à cache-cache avec "les gendarmes de St-Tropez".

    Dans le fond, le contexte est plutôt facile!

    Revenir en haut Aller en bas
    avataryves
    Langue bien pendue

    Lieu : Saint-bruno

    Messages : 290
    Inscription : 28/06/2009

    MessageSujet: Re: Fermeture d’un centre à nudité facultative en Ontario   Jeu 30 Déc 2010 - 10:54

    @Balian a écrit:
    Et, les centres ne sont pas les seuls endroits où l'on peut pratiquer. Il est significatif de noter qu'à une époque où de plus en plus de centres ferment, de plus en plus de naturistes parlent de "sortir le naturisme du ghetto" et réclament plus de tolérance pour la nudité hors des centres; ce nouveau débat a lieu partout dans le monde.

    La formule des centres date essentiellement des années 50-60-70 et elle commence à trahir son âge. D'autres formes de naturisme reviennent à la mode, comme les plages libres

    J'espère que tu as raison, mais pour l'instant les seuls plages reconnue ''officiellement'' au canada sont celle de Wreck beach ( Colombie-Britannique ) et Hanlan's point ( Ontario ).

    Oka depuis le temps devraient bien être reconnue...mais pour l'instant, j'entends aucun débat ou action pour la faire reconnaitre. En soit, il s'agirait d'un méchant ''bon coup'' pour le naturisme par les temps qui cours.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarBalian
    Carrément intarissable

    Lieu : Longueuil

    Messages : 4221
    Inscription : 10/08/2008

    MessageSujet: Re: Fermeture d’un centre à nudité facultative en Ontario   Jeu 30 Déc 2010 - 11:23

    @yves a écrit:
    J'espère que tu as raison, mais pour l'instant les seuls plages reconnue ''officiellement'' au canada sont celle de Wreck beach ( Colombie-Britannique ) et Hanlan's point ( Ontario ).

    Ce n'est pas un point si important qu'il n'y paraît. La reconnaissance officielle ne donne aucune protection réelle - Wreck Beach est menacée par les projets immobiliers du nouveau propriétaire du terrain en ce moment - et attire l'attention de tous les éléments conservateurs de la société sur cette anomalie. De plus, Oka est sans doute plus calme et plus familale que Wreck Beach, qui a notamment eu des problèmes sérieux avec des revendeurs de drogue.

    @yves a écrit:
    Oka depuis le temps devraient bien être reconnue...mais pour l'instant, j'entends aucun débat ou action pour la faire reconnaitre. En soit, il s'agirait d'un méchant ''bon coup'' pour le naturisme par les temps qui cours.

    Les bénévoles actuels à Oka ne souhaitent pas faire reconnaître la plage. Une reconnaissance officielle, dans l'état actuel des choses, ne donnerait aucun service ou aucune protection supplémentaire, mais provoquerait un débat public qui ne serait pas forcément à l'avantage des naturistes. De toute façons, la plage d'Oka est déjà légale, dans le sens où la loi ne permet pas à la police de sévir dans le contexte particulier de cette plage, la nudité n'étant pas en soi un crime hors de la voie publique.

    Une reconnaissance officielle est intéressante quand on veut ouvrir une plage libre là où la loi ne le permettrait normalement pas - sur l'île de Montréal, par exemple, où la ville pourrait offrir un tel statut à un parc pour créer une exception à ses règlements généraux sur les espaces municipaux, qui interdisent normalement la nudité.


    Revenir en haut Aller en bas
    avataryves
    Langue bien pendue

    Lieu : Saint-bruno

    Messages : 290
    Inscription : 28/06/2009

    MessageSujet: Re: Fermeture d’un centre à nudité facultative en Ontario   Jeu 30 Déc 2010 - 13:41

    Merci pour ces précisions...je suis adepte de naturisme, mais plusieurs aspect légal de cette pratique semble l'échappé.

    J'aime simplement vivre libre,mais dans notre société il y a tellement de loi, qu'on y perds le nord !!!
    Revenir en haut Aller en bas
    avatarBalian
    Carrément intarissable

    Lieu : Longueuil

    Messages : 4221
    Inscription : 10/08/2008

    MessageSujet: Re: Fermeture d’un centre à nudité facultative en Ontario   Jeu 30 Déc 2010 - 14:16

    Oui, c'est pourquoi je voudrais produire un document résumant de façon claire l'état du droit. En attendant, il faut se souvenir:

    - la reconnaissance officielle (ou non) d'une plage libre n'a aucun rapport avec le droit qu'on a d'y pratiquer le naturisme. Ce droit est encadré par le code criminel canadien et, à certains endroits, par de simples règles pénales (une infraction à un règlement municipal contre la nudité peut vous valoir une amende, mais s'il n'y a pas aussi une infraction au code criminel, vous n'aurez pas de casier judiciaire).

    - la reconnaissance d'une plage n'est pas un acte légal, encadré par une loi; c'est simplement une décision administrative, par une autorité donnée, de donner des droits ou des services aux naturistes là où ils n'en auraient peut-être pas

    - comme toute décision administrative, la reconnaissance d'une plage ne modifie en rien les lois, et cette reconnaissance peut être renversée plus tard par une autre simple décision administrative. Ou le terrain peut changer de mains, et le nouveau propriétaore peut décider de changer les règles.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé


    MessageSujet: Re: Fermeture d’un centre à nudité facultative en Ontario   

    Revenir en haut Aller en bas
     

    Fermeture d’un centre à nudité facultative en Ontario

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

     Sujets similaires

    -
    » Caleden : bilan 2009 du centre thermal
    » Un centre de soins d'oiseaux sauvages fermé!
    » Centre aqualudique à St flour
    » Expo Narnia - Centre Eaton de Montréal
    » Fermeture du phare de l'île Vierge (vidéo)
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naturistes du Québec :: Forums naturistes :: Sujet libre naturiste-